Comment évacuer le stress de l’an passé ?

0
53
stress de l'an passé

 Les périodes de fêtes s’accompagnent de sentiments différents : un peu de nostalgie mêlée à un peu de regret, mais aussi un brin d’excitation. Il est cependant important de bien gérer ses émotions et surtout d’évacuer le stress de l’an passé afin d’accueillir la nouvelle avec plus de sérénité.

La mémoire positive

Bien souvent, on a tendance à être un peu mélancolique à la fin de l’année en repensant à ce qui a été fait et ce qui n’a pas été fait. On se remémore également tout ce que l’on a perdu et ce que l’on a gagné pendant les derniers 364jours. Le fait de jeter un regard en arrière, permet certes de faire le bilan de l’année passée, mais cela s’accompagne bien souvent d’une sensation de boule au ventre, c’est ce que l’on appelle le stress.

Pour ne pas se laisser surcharger par ce trop-plein d’émotions, il est intéressant de se défaire de toute culpabilité, de lâcher prise et d’opter pour la mémoire positive. Pour ce faire, on se remémore un bon souvenir de l’année passée. Comme l’esprit ne fait pas toujours la différence entre la réalité et les souvenirs, qu’ils soient réels ou non, il va se détendre et diffuser cette sensation de bien-être dans tout le corps. Cela va aider à défaire les tensions du corps et à profiter d’un apaisement total. Vous pourrez alors dire adieu au stress de l’an passé.

La respiration consciente

Lorsqu’on se projette dans le futur, on a bien souvent peur de refaire les mêmes erreurs que dans le passé, ce qui bloque dans les projets à venir. Cela peut paraître assez simpliste, mais il faut savoir qu’il est possible de venir à bout de cette peur avec la respiration consciente.

Cette technique permet en effet de se défaire du stress qui accompagne le fait de délaisser le passé pour se tourner vers un avenir encore incertain. Pour ce faire, il faut se concentrer sur la respiration, faire le vide dans l’esprit et déporter l’attention sur le stress et la peur vers une note positive. En prenant conscience de l’inspiration et de l’expiration et en focalisant l’attention sur rien d’autre que sur cette respiration, on arrive à évacuer le stress, à relâcher la pression et à retrouver un certain bien-être intérieur.

Relativiser pour ne pas stresser

Même si l’année passée fut jonchée d’épreuves qui se sont parfois soldées sur des échecs, il faut savoir relativiser et ne pas perdre le contrôle face à son émotivité. L’avenir sera toujours plus mirobolant et aucun obstacle n’est insurmontable alors, on garde le sourire.

L’effet sur la psychologie est en effet immédiat alors, si on lui impose un certain défaitisme alors, elle va se résigner. Si au contraire, on évite de dramatiser et qu’on ne se laisse pas miner par les mauvais coups du destin par le passé alors, le stress et l’angoisse de ne pas bien faire n’auront pas le temps de s’installer et on sera plus apte à se tourner vers l’avenir.

Commentez via Facebook