Gérer son stress pendant un entretien d’embauche avec la méthode Coué

0
365

Il existe différents moyens de gérer son stress avant un entretien d’embauche et la méthode Coué en fait partie. Cette technique d’autosuggestion consciente repose sur l’idée selon laquelle toute pensée peut devenir réalité et on l’utilise pour réduire son stress et gagner en assurance.

L’approche par les mots

 

Pour gérer son stress par la parole, on s’essaie à la répétition du discours que l’on va ressortir aux recruteurs. À force de répéter ses réponses à voix haute, ils sortiront plus naturellement de la bouche le jour J. En effet,  la langue va se délier plus facilement et le trac ressenti laissera place à une maitrise de soi. L’autre idée est de répéter un mantra : « je peux le faire », cela permet de se détacher de son stress et de se conforter dans l’idée qu’on peut réellement passer l’entretien avec brio !

L’approche par le corps

 

L’approche par le corps consiste à dompter son stress par le biais d’exercices de respiration. À partir du moment où on arrive à réguler sa respiration, il devient plus facile de relâcher les tensions du corps et d’arriver à accéder à un certain apaisement. Cette technique est à faire avant l’entretien, mais aussi pendant, de manière discrète, pour ne pas laisser le trac prendre le pas. Le rire et le sourire ont aussi leurs petits effets, cela booste la production de dopamine, à savoir l’hormone du plaisir et du bien-être dans le corps, ce qui aide à lutter contre la montée de stress.

L’approche par l’image

 

L’approche par l’image consiste quant à elle, à visualiser un endroit ou une image agréables pour aider le corps, mais surtout l’esprit à se relaxer et à lâcher prise.  L’image à visualiser peut être un endroit où l’on aime se ressourcer, un endroit qui rappelle de bons souvenirs, etc. Pour en ressentir les effets, il est impératif de fermer les yeux un instant puis d’essayer de recréer le décor en prenant soin de se focaliser sur chaque détail. Les émotions ressenties devraient aider à gérer l’appréhension et le stress avant l’entretien, ce qui fait que l’exercice pourra être réalisé juste avant de rencontrer le recruteur. L’autre technique consiste à utiliser des images pour appeler les émotions voulues. Il est par exemple possible de visualiser une image qui appelle au calme et à l’apaisement et d’y associer un geste particulier comme le fait de serrer les poings. Ainsi, dès que l’on reprend le geste, l’esprit va automatiquement y associer l’émotion ressentie. Enfin, il ne faut pas hésiter à faire le plein de bonnes ondes. L’optimisme a ses bienfaits, comme le fait d’éloigner les pensées négatives et le stress. Dès lors qu’on se dit qu’on peut y arriver, on peut aisément dépasser le trac et passer l’entretien avec brio.
 

Commentez via Facebook