La kinésiologie, une médecine douce efficace contre le stress

0
674
kinésiologie, reiki

Depuis ces dernières années, la médecine douce est devenue incontournable et se pose comme une alternative de choix pour les patients qui ne souhaitent pas recourir à la médecine traditionnelle pour guérir leurs maux. La kinésiologie compte notamment parmi les thérapies naturelles les plus plébiscitées pour les nombreux bienfaits qu’elle promet.

Comment fonctionne la kinésiologie ?

 

Les médecines douces connaissent depuis ces dix dernières années un essor sans précédent et la kinésiologie compte parmi les techniques de soin naturelles qui offrent de nombreux bienfaits notamment contre les états de stress et d’anxiété chronique. Crée dans les années 60 par le docteur Goodheart, chiropracteur américain de son état, la kinésiologie assure une prise en charge du patient, tant sur le plan physique que psychique. Plus tard, John Thie, chiropracteur américain, lança une autre technique de soin : le Touch For Health, qui s’inspire des travaux de Goodheart.

Dans la pratique, le praticien commence par effectuer des tests qui aident à identifier les blocages et autres baisses de tonus musculaire qui, rappelons-le, sont les principales causes du stress. Il semble en effet que le stress use du langage corporel pour montrer les déséquilibres internes. La kinésiologie peut soigner ces troubles et libérer le corps de ces tensions tout en favorisant un rééquilibrage énergétique.

Comment la kinésiologie agit-elle sur le stress ?

 

La kinésiologie base sa technique sur une stimulation de certains points du corps comme en acupuncture. Cette première étape permet d’identifier les zones de blocages et de relancer la circulation de l’énergie à travers le corps, ce qui promet un certain bien-être. La kinésiologie permet également de prévenir les états de stress et réduire l’apparition des symptômes de la dépression comme les troubles du sommeil, l’irritabilité, les changements d’humeur et autres crises d’angoisse.

La kinésiologie aide également les sportifs à mieux gérer leur stress et leurs performances tandis que pour les étudiants, c’est une thérapie naturelle qui aide à dépasser les difficultés d’apprentissage et le stress qui se raccorde à des problèmes de scolarité. La durée des séances varie ainsi selon les besoins de chaque patient tout comme la manière d’appréhender le problème. Il se peut qu’un simple rééquilibrage énergétique suffise tandis que pour certaines personnes, un travail de développement personnel est requis en plus du traitement de base.

Le Brain Gym ou kinésiologie éducative

 

Le Brain gym ou kinésiologie éducative est une variante de la kinésiologie. Développée par Paul et Gail Dennison, cette méthode, comme son nom l’indique, se présente comme un exercice pour le cerveau qui a pour finalité de booster le fonctionnement des hémisphères cérébraux. Lors de la séance, le praticien commence par demander au patient de faire des exercices spécifiques et des mouvements simples (reproduire des formes sous forme de dessins, etc.). Les exercices en question ont pour objectif de stimuler la capacité cérébrale du patient et ainsi, de booster son bien-être physique et psychique.

 

Commentez via Facebook