La peur de créer son entreprise

0
31

Plusieurs jeunes entrepreneurs rêvent de voir leur nom sur une enseigne et enfin voler de leurs propres ailes pour ainsi diriger leur vie et sortir des contraintes et des limites du salariat. Pourtant, vraiment peu d’entre ces jeunes ambitieux parviennent réellement à franchir ce cap important, par peur de l’échec. Décortiquons ensemble les raisons de ce trouble.

La peur de l’entreprenariat, plusieurs remises en question en cause

Travailler au sein d’un établissement génère un revenu régulier que vous pouvez percevoir chaque mois. Vous avez ainsi un mode de vie et des habitudes qui sont petit à petit devenus votre zone de confort. La création d’entreprise entraîne par contre,  des bouleversements qui vous feront sortir de ces retranchements si on ne cite que le fait de :

  • Ne pas dépendre d’un supérieur et assumer tout seul les responsabilités.
  • Assumer les conséquences de chaque acte.
  • Rechercher des solutions pour bien gérer les employés.

C’est ainsi que la majorité des nouveaux entrepreneurs renoncent à leurs idées. Mais en fait et à priori, tout se joue au niveau du mental. Vous devez accepter ces peurs et vous en servir comme tremplin pour vous donner encore plus de motivation pour réussir. En effet, lorsqu’il est bien géré, le stress est une excellente source d’adrénaline qui rend l’esprit plus aiguisé.

Créer une entreprise de manière sereine : les astuces

Créer une entreprise doit avant tout être un plaisir et non un devoir impératif. Prenez ainsi du recul et visualisez les motivations qui vous ont poussé à vouloir vous épanouir tout seul. Pour ne pas vous mettre la pression, il est aussi essentiel de ne pas vous imposer des objectifs surréalistes et essayer de vous démarquer avec une entreprise innovante qui dépasse vos compétences. Misez plutôt sur une société avec une activité qui vous passionne ou qui rentre dans le cadre d’une de vos compétences. Même si vous pensez à ouvrir un établissement  classique où plusieurs concurrences sont déjà dans les parages, aucun pronostic ne vous  prédit que votre future entreprise déposera le bilan sous peu. Tout dépend de la manière dont vous la dirigerez. Gardez le maximum d’aspects positifs en tête sans pour autant fermer les yeux sur les éventuels obstacles afin de pouvoir les éviter. Vous aurez ainsi plus de motivation et moins de stress pour parvenir à poser la première pierre de votre établissement.

La seconde étape est de vous entourer de gens compétent pour vous aider à développer votre entreprise sans trop de difficulté. Il est important de découvrir vos forces et vos faiblesses et demander l’aide d’un proche compétent, voire même engager un professionnel dans les domaines où vous avez des difficultés. En vous déchargeant de ces tâches, vous resterez objectif et subirez moins les effets stressant de l’appréhension. Tenir un journal de bord vous permettra aussi de rester réaliste quant aux hauts et au bas dans la gérance d’une entreprise. En relisant vos notes, vous découvrirez que votre entreprise a du potentiel et vous tirerez des leçons des échecs qui y sont inscrits.

Commentez via Facebook