L’art, un anti-stress efficace ?

0
93

Le coloriage et la danse comptent parmi les nouveaux techniques qui aident à apaiser et à calmer les états de grande nervosité et de stress. D’ailleurs, l’art en général aurait des vertus apaisantes et calmantes qui ne sont plus à prouver. Pour ceux qui hésitent encore, c’est le moment de se lancer !

Soigner les maux par l’art

 

L’art a déjà par le passé, aidé à soulager les états de stress. En effet, la danse, le théâtre, la musique et les arts plastiques aident à relâcher les tensions du corps et à se détendre. Les mouvements du corps, les mots et toute autre forme d’activité manuelle aident à évacuer le stress et c’est d’ailleurs sur cette théorie que se base le coloriage anti-stress. Si la danse et le théâtre restent incontournables, les livres de coloriage pour adulte se posent comme les nouveaux passe-temps anti-stress à la mode. Pour rappel, ils reprennent le même concept que celles des tout-petits sauf que les visuels deviennent un peu plus élaborés : arabesques, formes géométriques, etc.

Les théories s’enchainent et si certains énoncent que c’est la pratique artistique qui aide à se libérer des tensions, d’autres avancent que c’est la concentration requise par la réalisation de ces tâches qui se révèle libératoire. En choisissant de choisir l’art-thérapie comme remède, l’on peut espérer de bons résultats car le dessin intervient à plusieurs niveaux du stress.

Des résultats qui ont été prouvés

 

Pour ceux qui doutent de l’efficacité de l’art comme thérapie, il est intéressant de rappeler des études américaines ont déjà mesurés la portée de cette technique de relaxation en menant une enquête auprès d’une vingtaine de femmes.  Ces femmes présentaient des symptômes dépressifs, survenus à la suite de problèmes de fertilité. Les résultats de cette étude ont été assez probants puisqu’apparemment après les séances de deux heures hebdomadaires d’art-thérapie, leur niveau de dépression a baissé, passant de 19,8 à 12,5 pour l’anxiété et de 12,4 à 8,4 pour la dépression. A noter que le fameux outil de mesure de la dépression « Beck Hopelessness Scale » a été retenu pour cette expérience.

L’on peut alors dire que l’art est réellement efficace contre les états de stress et de dépression. Les femmes retenues pour cette expérience ont admis qu’elles avaient noté une baisse des symptômes de dépression qui les animaient. Il convient également de rappeler que l’art, par le sentiment de bien-être qu’il promet, est en soi un anti-stress des plus efficaces.

L’art-thérapie se développe

 

La France n’échappe à la tornade de l’art-thérapie. Cette technique de relaxation connait depuis ces dix dernières années et d’ailleurs, la Fédération française des arts-thérapeutes (FFAT) qui accrédite et recense les art-thérapeutes français vient conforter cette thèse. Les facultés sont également de plus en plus nombreux à proposer de formations en art-thérapie à ne citer que l’Université de Paris V qui propose un master à Paris V, l’université de Poitiers qui propose de nombreux diplômes universitaires (DU), etc.
 

Commentez via Facebook