5 techniques de relaxation pour abaisser la tension artérielle et réduire le stress

0
180

5 techniques de relaxation pour abaisser la tension artérielle et réduire le stress

1. Relaxation musculaire
Dans cet exercice, les muscles sont serrés et détendus dans tout le corps. C’est un excellent moyen de devenir plus conscient de la différence de sensation dans un muscle qui est noué avec la tension et un qui est détendu en plus d’enseigner un pour libérer cette tension.

La relaxation musculaire peut se faire de la tête aux pieds ou vice versa. Une personne commence avec les orteils ou la tête et le cou et tend les muscles. Il est important de maintenir la tension pendant quelques instants et de remarquer comment le corps se sent. Ensuite, le muscle devrait être libéré. Cela devrait être répété dans tout le corps. Les muscles principaux doivent être tendus pendant au moins 5 à 10 secondes et libérés pendant au moins 30.

2. Visualisation
La visualisation est une autre technique de relaxation efficace pour abaisser la tension artérielle. Tout le monde connaît la sensation de fermer les yeux et souhaite être sur une belle plage ensoleillée par une journée misérable. Il s’agit essentiellement de visualisation, bien que pour le faire de manière efficace, il faut essayer d’imaginer cela aussi complètement que possible. Cela signifie penser en fonction des quatre autres sens, pas seulement du visuel: entendre, sentir, goûter et toucher. Ou peut-être l’endroit idéal est une montagne déserte dans la neige ou une rue de la ville occupée. Quel que soit l’endroit qui apporte un calme, se concentrer sur l’imagination de cet endroit peut entraîner une relaxation et une baisse de la pression artérielle.

3. Relaxation autogène
La relaxation autogène est similaire à la relaxation musculaire. La relaxation autogène peut être pratiquée en blocs d’une quinzaine de minutes et implique également d’élever la conscience des sensations corporelles et comment le corps change en réponse au stress. En fait, la relaxation autogène est considérée comme un moyen de court-circuiter la réponse au stress de combat ou de fuite.

En relaxation autogène, on devrait s’asseoir dans une position relaxante et remarquer comment le corps se sent. Ensuite, on devrait commencer à se frayer un chemin à travers le corps. On peut commencer par répéter l’expression «Mon bras gauche est chaud et lourd» plusieurs fois en imaginant que c’est vrai du bras gauche. Ensuite, il faut passer au bras droit. De cette manière, il faut se frayer un chemin à travers le corps en accordant une attention particulière aux zones où la tension est maintenue. On peut également inclure des expressions comme «Ma respiration est régulière et régulière» et «Mon rythme cardiaque est calme. »

4. Réponse de relaxation
La réponse de relaxation consiste à concentrer son attention sur la respiration et sur un seul mot. Comme la plupart des techniques ci-dessus, la réponse de relaxation peut être pratiquée dans des séances de dix à quinze minutes.

Encore une fois, il faut choisir un espace confortable et tranquille. La réponse de relaxation commence de la même manière que la relaxation musculaire. Le corps doit être scanné et les zones tendues identifiées et détendues. Ensuite, il faut se concentrer sur l’inspiration et l’expiration.

5. Méditation
Pratiquer toutes les techniques ci-dessus préparera mieux un pour la méditation. La méditation est une technique qui non seulement détend dans le moment immédiat. Des études ont montré qu’il produit à la fois la relaxation et l’hypotension en général tout au long de la journée, et pas seulement au moment de la pratique. Quiconque est déjà en train de pratiquer ou a maîtrisé les techniques ci-dessus sera dans une excellente position pour commencer à méditer, mais il n’est pas nécessaire de travailler jusqu’à la méditation en utilisant l’exercice précédent; c’est une autre technique utile qui peut être pratiquée seule.

La pratique de la méditation est souvent mal comprise. Les gens sentent qu’ils ont besoin de le faire pendant de longues périodes de temps, que l’un est un échec si cela ne fonctionne pas immédiatement ou que l’on doit avoir tout à fait l’esprit pour que la méditation soit efficace. En fait, aucun d’entre eux n’est vrai. Il est préférable de commencer à méditer pendant environ cinq minutes à la fois. Une minuterie peut être utilisée. On devrait s’asseoir tranquillement et se concentrer sur la respiration. Un mot ou une phrase peut être répété, ou l’esprit peut simplement être observé. Pendant la méditation, des pensées stressantes peuvent s’élever, mais la clé est de les laisser partir. Avec une pratique supplémentaire, la méditation peut être prolongée pour des périodes plus longues.

Commentez via Facebook