Mieux connaître les premières expériences de vie des patients pourrait aider à combattre l’obésité

0
197
Mieux connaître les premières expériences de vie des patients pourrait aider à combattre l'obésité

Une étude italienne met en lumière le rôle crucial que la personnalité et les caractéristiques psychologiques d’une personne souffrant d’obésité peuvent jouer dans la prise de poids et dans les troubles du comportement alimentaire. Les troubles du comportement alimentaire peuvent être déclenchés par des expériences de vie précoces profondément ancrées dans les traits de personnalité des adultes en surpoids ou obèses.

L’étude montre que les patients concernés par l’hyperphagie (le fait de consommer des aliments au-delà des besoins énergétiques) ont tendance à adopter ce type de comportement en guise de stratégies d’apaisement lorsqu’ils éprouvent des sentiments d’abandon, de dépendance ou des doutes quant à leur capacité à réussir dans la vie (travail, vie conjugale et familiale, vie sociale, réussite matérielle etc).

Vous pouvez lire cet article dans son intégralité sur le site de LADEPECHE.fr

Commentez via Facebook