Pourquoi il n’est jamais trop tard pour faire de l’exercice !

Des études ont montré que rester actif maintient le cerveau plus jeune et en meilleure santé et peut réduire le risque d’insuffisance cardiaque – même si vous ne commencez que maintenant

Les scientifiques de l’Université de l’Illinois, aux États-Unis, ont tenu à l’examiner pour voir ce que les exercices tardifs pourraient faire pour son cerveau, ainsi que les cerveaux comme les siens.

Et après sa mort à 95 ans l’année dernière, son cerveau s’est avéré très différent des autres personnes de plus de 90 ans.

La matière blanche – la partie qui transporte les messages d’une partie à l’autre – présentait moins d’anomalies. Et la partie responsable de la mémoire, l’hippocampe, était plus grande.

L’image globale était que son cerveau était plus jeune que son âge.

Comment venir ? Une étude de suivi sur les personnes âgées de 60 à 80 ans a montré que plus ils étaient actifs, plus leurs habitudes cérébrales étaient saines par rapport aux personnes plus sédentaires.

Alimenter les cellules: l’exercice est bon pour le cerveau

Cette activité cérébrale dans les groupes plus âgés se traduit par des scores plus élevés dans les tests cognitifs. Aucune des personnes participant à l’étude n’était aussi active que l’athlète de 93 ans, mais ils marchaient, jardissaient et bougeaient plus chaque jour et leur cerveau était «plus jeune».

Une autre nouvelle étude montre qu’il n’est jamais trop tard pour commencer à faire de l’exercice: marcher ou faire du vélo pendant seulement 20 minutes par jour peut réduire considérablement le risque d’insuffisance cardiaque chez un homme de 60 ans.

Commentez via Facebook