Les réseaux sociaux facteur de stress : comment décrocher ?

0
177

Facebook, twitter, Instagram ou encore Snapchat : les réseaux sociaux se sont multipliés ces dernières années, créant une certaine dépendance chez les utilisateurs. Cette dépendance entraîne par la suite une forme de stress. La question est : comment décrocher ?

L’addiction aux  réseaux sociaux

 

Une étude récente menée au Royaume-Uni a démontré que l’addiction aux réseaux sociaux avait un impact négatif sur le moral. Cette étude a été réalisée auprès de 298 personnes, inscrites sur la plupart des plateformes de partage et 51% des interrogés ont admis en être dépendants.

Les utilisateurs énoncent le fait que l’addiction est la même que pour toutes les autres drogues puisqu’ils ressentent un sentiment de mal-être lorsqu’ils sont déconnectés trop longtemps. Ce sentiment de mal-être se mêle à du stress, car la nervosité qu’entraîne le manque génère des pensées négatives. A cela s’ajoute l’impression d’anxiété que génère l’idée de ne pas faire mieux que les autres. 60% des personnes interrogées ont avoués quant à eux, éteindre régulièrement et volontairement leur PC, leurs tablettes et leurs Smartphones pour se déconnecter de ce monde virtuel.

Reprendre le contrôle sur le numérique

 

Pour reprendre le contrôle sur le numérique, il faut commencer par se déconnecter du virtuel pour se reconnecter à la réalité. Il faut avant toute chose arrêter de se comparer aux autres, c’est la meilleure façon de déprimer. On crée son propre monde, on recherche les plaisirs de la vie en dehors de l’écran et surtout, on adopte une opinion positive de sa vie. Au lieu de partager une photo des moments de joie en famille  sur Instagram pourquoi ne pas simplement les vivre ? Il en est de même pour les partages sur Facebook et autres Périscope.

Pour combattre une addiction, il faut lui trouver une alternative : le sport et la méditation se révèlent être de bons choix. Ainsi, au lieu de rester coller à l’écran, on sort pour faire une petite marche, on prend un bon livre en papier et on délaisse la liseuse et surtout, on prend le temps de recontacter les amis dans la réalité pour un petit café ou un resto.

Les petites astuces pour ne pas replonger

 

Pour ceux qui ne peuvent pas s’empêcher de jeter furtivement un coup d’œil à leur page Facebook, il a quelques astuces permettant de ne pas se laisser avoir.  Il faut ainsi penser à rendre les autres réseaux sociaux moins accessibles en désinstallant les applications du Smartphone ou de la tablette et en installant une extension de blocage sur le navigateur du PC. Le fait de désactiver les notifications de Facebook et le fait de mettre le Smartphone en mode avion avant le coucher permet de se détendre et de ne pas stresser sur ce qui se passe le virtuel. Cette dernière astuce est sans doute la plus difficile à réaliser, mais il reste que cela est impératif pour retrouver une certaine sérénité.
 

Commentez via Facebook