Santé mentale !

Un épicurien français a dit un jour: « Dis-moi ce que tu manges et je te dirai ce que tu es. » Mais manger certains aliments peut-il vous rendre plus intelligent, plus heureux ou plus apte à réagir de manière constructive au stress? La malbouffe pourrait-elle mener à une attitude indésirable? Des liens sont établis tout le temps entre les aliments que nous mangeons et la façon dont nous nous sentons, pensons et agissons.

Par exemple, saviez-vous que la consommation de poisson et de fruits de mer peut réduire les risques de dépression, de démence et de maladie d’Alzheimer? Ou ce thé peut apporter un état d’esprit calme mais alerte ?

La mémoire, la vigilance et l’humeur peuvent être affectées par vos choix nutritionnels. Et si l’intelligence et les fonctions mentales sont complexes et impliquent de nombreux systèmes et processus corporels, il existe quelques nutriments clés qui pourraient aider à stimuler votre endurance cérébrale.

Des aliments pour stimuler votre cerveau:

antioxydants: Les aliments et les suppléments contenant des antioxydants (p. ex. composés phytochimiques, catéchines) pourraient stimuler la santé et la longévité du cerveau. Les légumes et les fruits de couleur sombre contiennent des composés phytochimiques (les bleuets, en particulier) et le thé vert est rempli de catéchines.

Acides gras oméga-3: Les acides gras oméga-3 présents dans de nombreux fruits de mer, dont le saumon, le flétan et les pétoncles, ont été associés à la régénération des cellules nerveuses et à une réduction de l’inflammation cérébrale.

Vitamines B: B est pour le cerveau, c’est sûr. La famille de vitamines B est une source riche de nourriture pour le système nerveux. Les messages que notre cerveau envoie entre nos nerfs dépendent des vitamines du complexe B, en particulier de l’acide folique, de la vitamine B6 et de la choline. Trouver des aliments riches en vitamines du complexe B n’est pas trop difficile. L’acide folique peut être trouvé dans les légumes verts foncés, y compris les épinards, les asperges, la laitue romaine et les feuilles de navet ou de moutarde. Des charges de haricots contiennent aussi de l’acide folique. Essayez le noir, le pois chiche ou le pinto pour un festin d’acide folique. Crack un œuf pour la choline, comme les jaunes d’œufs contiennent cette vitamine B en abondance. Les autres sources comprennent le soja, le beurre d’arachide, les pommes de terre et le pain de blé entier.

Fer: le fer aide notre sang à fournir de l’oxygène à notre corps. Les carences en fer ont été associées au TDAH, aux difficultés d’apprentissage et à la baisse du QI. Il va de soi que nos capacités de raisonnement pourraient tirer profit des aliments contenant du fer. Trouvez du fer dans les aliments comme les épinards, la mélasse noire, les lentilles, le tofu, le brocoli et les choux de Bruxelles.

vitamine E: Certains empêchent le déclin mental avec des mots croisés quotidiens ou un puzzle de Sudoku. Les aliments contenant de la vitamine E pourraient aussi vous aider à rester affûté! La vitamine E, en particulier associée à la vitamine C, a été associée à une diminution du déclin cognitif associé au vieillissement. Prenez note des aliments riches en vitamine E: la moutarde et les feuilles de navet, les épinards et le brocoli. Et si le vert n’est pas votre couleur, vous pouvez grignoter des graines de tournesol, des amandes ou des olives pour une dose de vitamine.

 

 

Commentez via Facebook