Tout savoir du trouble de stress post-traumatique

0
101

Que ce soit à la suite de la perte d’un proche, d’un accident ou d’une trop forte émotivité, il n’est pas rare que l’on soit soumis à un niveau élevé de stress. Cela s’accompagne bien souvent de crises d’angoisses et d’anxiété et c’est ce que l’on appelle stress post-traumatique.

Qu’est-ce que le stress post-traumatique ?

 

À classer dans la catégorie des troubles anxieux, le stress post-traumatique est cet état de nervosité extrême que l’on ressent après un choc émotionnel. Elle se traduit par un niveau élevé de stress accompagné d’une montée de sentiment de peur, d’insécurité et de nervosité. Cette réaction est due à une sécrétion d’adrénaline, l’hormone qui permet au corps de réagir au danger, et peut engendrer un réel mal-être qui va perdurer longtemps après l’évènement.

Les personnes atteintes de stress post-traumatique continuent de revivre le choc encore et toujours, que ce soit à travers des rêves ou des flash-back, et ce, avec la même intensité. Ce genre de scénario est toutefois traumatisant à la longue et vient affecter le mental de la personne. Il n’est pas rare que les personnes atteintes de stress post-traumatique aient du mal à se réintégrer à la société et n’arrivent plus à se concentrer dans leur travail.

Quels en sont les symptômes ?

 

Les symptômes de l’état de stress post-traumatique se repèrent généralement dès les trois premiers mois qui suivent le traumatisme. Ce sont des sentiments de peur mêlés à des sentiments d’impuissance, de stress et de nervosité incontrôlés. Hausse de la pression artérielle, respiration rapide, tremblements, frissons, transpirations excessives : voilà bien de signes qui traduisent un état de stress post-traumatique. La personne peut également avoir des pensées morbides ; être d’humeur morose ou déprimer ; avoir du mal à se concentrer ; présenter des troubles du sommeil et être dans un état de panique. Les flash-back et les cauchemars viennent se rajouter à cette longue liste, ce qui en fait une maladie des plus difficiles à traiter.

Quels sont les traitements existants ?

 

Il faut savoir que même s’il est parfois long et difficile de soigner l’état de stress post-traumatique, ce n’est pas impossible puisqu’il existe des traitements reconnus pour le traiter. La psychothérapie compte parmi les traitements les plus plébiscités à cet effet, mais ce n’est pas le seul. Il se peut également que le patient soit mis sous traitement médicamenteux pendant une durée indéterminée.

La médecine alternative propose également des traitements de choix, permettant au patient de reprendre le contrôle de leur vie et de retrouver des pensées positives. Le mieux, c’est de s’informer sur les types de médecines naturelles qui offrent des traitements dédiés, adaptés à chaque cas. Plus la personne atteinte consulte tôt, plus le stress post-traumatique sera facile à traiter.
 

Commentez via Facebook