Stress au travail : comment éviter le burn-out ?

0
124

Le burn-out se réfère un sentiment d’épuisement professionnel qui se remarque par un état de grosse fatigue, une démotivation, des sautes d’humeur et des troubles de la mémoire.  Pour éviter de se laisser dévorer par ce mal des temps modernes, voici quelques conseils à suivre et à appliquer au quotidien.

Savoir dire non

 

La plupart des personnes qui souffrent de burn-out sont surchargées de travail au quotidien et n’hésitent pas à donner un coup de pouce à des collègues même s’ils ont déjà une multitude de tâches qui leur est propre. Proposer son aide est une qualité, mais si cela engendre de la fatigue et du stress alors, elle devient préjudiciable. Aussi, il faut apprendre à délimiter son rôle au sein de l’entreprise et à savoir dire non, l’objectif est de s’en tenir à sa charge de travail et d’essayer de déterminer avec le manager quels sont les projets prioritaires et de ne pas prendre de projets en sus au risque de se retrouver débordé.

Bien définir ses priorités

 

Il ne sert à rien d’être sur de nombreux projets en même temps, cela n’induira que de l’épuisement et du surmenage. Il faudra ainsi savoir lister les tâches prioritaires et les objectifs à atteindre. S’ils sont trop nombreux ou hors de portée alors, il n’en sortira que du stress et de l’énervement et ce sera la porte ouverte au burn-out. Aussi, il est impératif de hiérarchiser les projets en fonction de leur importance et de savoir déléguer au besoin. À cela s’ajoute une bonne gestion du temps de travail, cela permet d’être plus productif dans ses tâches et surtout, de ne pas s’éparpiller.

Apprendre à s’arrêter quand il le faut

 

Il ne faut pas attendre d’avoir ses batteries à plat pour faire une pause ou prendre un congé. Un petit break de temps en temps va aider à retrouver une belle énergie, de la concentration et optimiser ainsi la productivité. L’idée est de s’accorder une pause toutes les 45minutes et de lever le nez de ses dossiers pour faire une marche, s’aérer, prendre un café ou tout simplement fermer les yeux pour faire le vide dans sa tête avant de reprendre. Pour ceux qui peuvent s’offrir un congé, il faudra en profiter pour bien se reposer et éviter de penser au travail. Bref, on déconnecte pour mieux reprendre !

Toujours communiquer

 

Pour éviter le burn-out, il est important de faire régulièrement le point avec son manager sur les projets en cours, les délais à respecter, la hiérarchisation des tâches, etc. En communiquant ainsi, on évite l’accumulation de stress et autres pressions qui font qu’il est parfois difficile de s’épanouir dans son travail. Enfin, il est important de rappeler que pour ne pas succomber au burn-out, il est impératif de soigner son hygiène vie à savoir dormir tôt, éviter de ramener du travail à la maison et surtout, savoir lever le pied lorsque le stress commence à se faire ressentir.

Commentez via Facebook