L’argent, facteur de stress

0
93

À force de vivre dans une société de consommation, on finit par accumuler les dettes jusqu’à se ruiner à force de vouloir tout avoir et tout acheter. Dès lors que l’on sombre dans l’enfer des problèmes financiers, il est difficile de s’en dépêtrer, surtout qu’il faut compter avec l’énorme stress qui les accompagne.

Qu’est-ce qui génère le stress financier ?

 

Les établissements emprunteurs alpaguent les pauvres consommateurs à davantage emprunter plutôt qu’épargner. Il y a bien évidemment certains emprunts qui se révèlent nécessaires, c’est notamment le cas de l’achat d’un bien immobilier qui permet d’accroitre le patrimoine financier, mais en ce qui concerne les dépenses moins importantes, il vaut mieux s’en passer. En gérant au mieux ses dépenses, on s’épargne le lot de stress que l’on ressent à chaque fin de mois lorsque vient le moment de régler les factures. Bref, il n’y a rien positif à vivre dans la marge de crédit et si l’on se rend compte que les problèmes financiers influent de manière négative sur la santé physique et mentale, cela signifie qu’il faut changer son rapport à l’argent.

L’idée est de mettre en place un rapport plus sain avec l’argent, de manière à  ne pas succomber au stress financier et cela suppose de revoir sa manière de dépenser, d’épargner et de gérer ses finances. Il faudrait notamment revoir sa perception de l’argent et se demander ce qui est réellement important dans la vie. En effet, une situation financière périlleuse va irrémédiablement entrainer du stress, surtout si les problèmes financiers perdurent. Pour se sortir du cercle vicieux qu’est l’emprunt, le remboursement et le surendettement, il est important d’épargner, non pour accumuler, mais surtout pour se donner une marge de manœuvre en cas de problèmes.

Comment remonter la pente ?

 

L’argent n’apporte pas toujours la sécurité, elle peut être source de problème. Quand on en a, on veut toujours plus et qu’on n’en a pas, on stresse. On oublie ainsi l’idée que la consommation permet de se faire plaisir, vivre en dessus de ses moyens est la meilleure manière de finir sur la paille et de faire dans la foulée une dépression. C’est d’ailleurs pour aiguiller les gens à entretenir de meilleurs rapports avec l’argent que la célèbre thérapie de magasinage a été lancée.  Travailler pour payer ses factures c’est normal, mais travailler pour éviter d’être surendetté, c’est autre chose. Il parait alors inutile de rajouter des factures de plus au solde qui est déjà élevé.

Se réfugier un mode de vie trop élevé, c’est s’assurer de vivre avec le stress financier. Aussi, pour éviter que les problèmes financiers viennent entacher le quotidien, il faut commencer par se détacher de l’idée selon laquelle l’argent est la clé de tout. Il est également important de bien comprendre la différence entre le besoin et l’envie, cela permettra d’éviter les dépenses faramineuses et les découverts à chaque fin de mois. Enfin, pour réduire le stress financier, il est important de parler de ses problèmes à ses proches ou au mieux, à un professionnel dans le domaine qui saura aider à la mise en place d’actions visant à améliorer le rapport avec l’argent.
 

Commentez via Facebook