Une récente découverte dans l’université de l’Ohio pourrait bouleverser les notions du régime alimentaire équilibré. En effet, les études menées dans cet établissement ont démontré que le stress serait à même de réduire à néant votre objectif santé ou minceur à travers la consommation d’aliments sains.

Le déroulement du test

L’université de l’Ohio a étalé en détail dans le Journal Molecular Psychiatry les détails des recherches qui se sont basées sur le volontariat de 58 femmes ayant la cinquantaine, dont 38 ont déjà été atteintes du cancer du sein. Il s’agissait entre autre de consommer un petit déjeuner identique qui diffère uniquement par les huiles végétales qui composent le menu : huile de palme pour certains et d’autres à bases d’huile de tournesol.

Il faut noter que l’huile de tournesol est réputée pour son effet bonne mine sur le corps grâce aux nombreux apports énergétique qu’elle apporte : apport idéal en vitamine E, riche en oméga 6, aide dans le combat contre le cholestérol, adoucit la peau et les muqueuses,… bref que des points positifs qui en fait un pilier dans un régime alimentaire sain. D’autre part, l’huile de palme est surtout réputée pour ses mauvais côtés, notamment sur la santé : excellente source d’acide gras qui compose plus de la moitié de l’huile et dont la consommation excessive favorise les dépôts de plaques de cholestérol dans les vaisseaux sanguins, un danger pour le poids, mais aussi pour le cœur.

Après le petit déjeuner, chaque femme a effectué des tests sanguins pour jauger leur niveau de stress en analysant les traces d’inflammation dans leur sang. Eh oui, le stress fait partie des agressions qui provoquent l’emballement de vos défenses immunitaires et qui entraîne un processus d’inflammation des artères.

Le stress, un mal-être qui fausse les pronostics

Comme l’huile de palme est plus difficile à ingérer par l’organisme, les scientifiques décèlent donc chez les femmes ayant consommé un petit déjeuner à base de cette huile des traces élevées d’inflammation silencieuse. Si l’étude devait proposer deux sortes de résultats, il était très étonnant de constater qu’il y avait cependant trois sortes de réactions chez les femmes. En effet, malgré le fait qu’une partie des volontaires a mangé un repas sain et équilibré à base d’huile de tournesol, les scientifiques ont toutefois retrouvé une réaction défensive importante du corps, similaire aux ravages de l’huile de palme, à cause du niveau de stress élevé de ces dernières. Le dernier peloton (menu équilibré + esprit détendu et calme) a pu profiter de tous les bienfaits d’un régime sain.

Le résultat est tombé : le stress est responsable des problèmes de santé des personnes qui optent pour un repas équilibré. Pour ceux et celles qui désirent ainsi profiter de tous les effets positifs d’un mode d’alimentation saint, intégrez dans votre programme santé des solutions anti-stress.

 

Commentez via Facebook