Trac de parler en public : les astuces qui marchent !

0
92

Le trac de parler en public est une variation du stress et il s’accompagne bien souvent de gorge nouée, de bouche sèche et de tremblements. Comment venir à bout de cette anxiété qui apparait surtout avant la prise de parole et comment gagner en assurance en soi ?

Les bons réflexes à adopter

 

Il est tout à fait possible de réduire son stress lors d’une prise de parole en public. Pour cela, rien ne vaut une bonne préparation, cela consiste à faire des exercices de diction et à lire de temps en temps des textes à haute voix pour s’habituer à l’intonation, au rythme et aux modulations de cette dernière. L’objectif est d’arriver à garder un bon rythme et assez fort pour que l’auditoire entende bien chaque mot et qu’on se sente progressivement plus à l’aise à l’oral. Il faudra également travailler sa concentration et sa posture, car ces deux points jouent également pour beaucoup à la réussite de l’exercice. La communication non verbale aide en effet à ne pas uniquement compter sur les mots pour séduire l’auditoire.

Les exercices de respiration abdominale aident également à relâcher la pression et à relâcher la pression. On en use et en abuse sans modération, par le biais d’exercices quotidiens, mais aussi avant le grand saut. À associer avec des exercices de relaxation comme le yoga, la méditation et le tai-chi dont les bienfaits ne sont plus à prouver. La pratique de ces exercices de décontraction va aider à éliminer le trac une fois que l’on devra prendre la parole en public.

Les techniques qui aident à éliminer le trac

 

Avant l’intervention, il faudra repenser à l’attaque, à savoir la manière dont on va commencer le débat ou la présentation. Une fois qu’on a trouvé une dynamique, il sera plus facile d’organiser le cours du discours et de l’adapter à son propre rythme. Il faudra bien évidemment parler de manière sincère et d’essayer au mieux de présenter un texte personnalisé, mais pour que cela vienne naturellement, il faut rester soi-même. Pour ne pas se risquer à faire des blancs pendant la présentation, on n’hésite pas à répéter plusieurs fois le discours ou du moins les points-clés de l’intervention pour qu’il soit plus facile par la suite de s’y retrouver.

Enfin, il ne faudra pas oublier de bien se chauffer la voix et de faire des mouvements antistress qui devraient aider à détendre les muscles avant de se lancer. Pour ceux qui préfèrent opter pour un moment de calme avant de monter sur scène, il suffira de répéter l’exercice de respiration et de se concentrer dans un coin calme pour rassembler ses idées et se relaxer avant l’intervention. L’imagerie mentale aidera à cette étape à se détendre et à attaquer le discours de manière plus sereine.
 

Commentez via Facebook