1 parent sur 5 trop occupé pour cuisiner pendant une pandémie : options rapides et saines

0
154

Pendant la pandémie de COVID-19, de nombreuses familles ont trouvé des opportunités pour une alimentation plus saine et plus d’activité physique. Cependant, pour d’autres, cela s’est traduit par une augmentation du stress et moins de mouvement alors que les maisons sont devenues à la fois l’école et le lieu de travail. Cela a également rendu plus difficile pour les parents de trouver le temps ou l’énergie pour toujours préparer des repas nutritifs à la maison.

Selon le sondage national sur la santé des enfants de l’hôpital pour enfants C.S. Mott de l’Université du Michigan Health, environ 1 parent sur 5 a déclaré que ses enfants avaient commencé à manger de la restauration rapide plus souvent qu’avant la pandémie. Le sondage, qui comprenait les réponses de 2 019 parents d’enfants âgés de 3 à 18 ans, a en outre indiqué qu’environ 1 parent sur 6 a déclaré que son enfant mangeait au moins deux fois par semaine.

Les parents qui ont déclaré que leurs enfants en surpoids étaient environ deux fois plus susceptibles de dire également que leurs enfants mangeaient de la restauration rapide deux fois par semaine, par rapport aux parents qui ont déclaré que leur enfant avait un poids santé pour leur âge et leur taille.

Lorsqu’on leur a demandé pourquoi ils n’étaient pas en mesure de préparer des repas à la maison, environ 40 % des parents ont répondu qu’ils étaient tout simplement trop occupés.

Environ un cinquième des parents ont déclaré se sentir trop stressés.

Ces obstacles à une alimentation saine ont été signalés le plus souvent parmi les familles ayant des enfants en surpoids.

Options de repas simples mais saines

Les experts en nutrition affirment cependant que préparer un repas sain à la maison ne doit pas nécessairement être difficile ou prendre beaucoup de temps. Cela ne doit même pas nécessairement impliquer la cuisine.

Pour résumer, la moitié de nos assiettes doit être remplie de fruits et de légumes, la moitié de nos grains doivent être entiers, les protéines doivent être maigres, les produits laitiers doivent être faibles en gras et la variété est encouragée.

Les suggestions de repas simples proposées comprennent :

Pour le petit-déjeuner, du yogourt nature faible en gras garni de fruits frais ou surgelés, de noix hachées et de granola à grains entiers.

Pour le déjeuner, un sandwich au beurre de noix sur du pain de grains entiers rempli de pommes ou de bananes tranchées, accompagné de mini carottes ou de concombres, et d’un lait faible en gras à boire.

Pour le dîner, tortillas de blé entier avec haricots noirs ou poulet râpé, riz brun, purée d’avocat, tomates en dés, laitue râpée et fromage râpé.

Pour une collation, du houmous avec des poivrons tranchés ou des craquelins de grains entiers.

Ce sont d’excellentes options, car elles nécessitent un temps de préparation minimal, sont équilibrées en glucides sains et en protéines maigres, offrent des choix avec des garnitures compléments et sont assez faciles pour impliquer les enfants dans la préparation.

 

Comment les parents peuvent aider les enfants à gérer leur prise de poids

Therese S. Waterhous, PhD, RDN, CEDRD-S, experte en troubles de l’alimentation en pratique privée à Corvallis, Oregon, a déclaré que la meilleure pratique pour perdre du poids, en particulier chez les enfants, consiste à adopter une approche sans régime. Les régimes ne fonctionnent pas, a-t-elle expliqué, et la plupart des gens reprennent le poids perdu.

« Au lieu de suivre un régime, il est bon de choisir des comportements bénéfiques pour la santé et de travailler sur ceux-ci », a-t-elle déclaré.

Elle a dit que, lorsqu’il s’agit de manger, aucun aliment ne devrait être interdit, mais concentrez-vous sur l’optimisation de la santé afin que les enfants grandissent et se développent à leur plein potentiel. Elle a suggéré qu’il est « crucial » de ne pas faire en sorte que les jeunes enfants ou les adolescents se sentent mal à propos de leur corps. Cela entraîne du stress et, dans certains cas, des troubles de l’alimentation.

« La stigmatisation liée au poids est très nocive pour les enfants et elle sévit dans notre société », a déclaré Waterhous. « Plutôt que de se concentrer sur le poids, il est préférable de se concentrer sur ces comportements de santé. »

Au lieu de diaboliser certains aliments, concentrez-vous sur l’obtention de suffisamment de carburant, de protéines, de vitamines et de minéraux, a-t-elle déclaré. Plus précisément, a-t-elle dit, la plupart des jeunes ne reçoivent pas suffisamment de produits, qui fournissent des nutriments et des fibres importants. Elle suggère d’inclure deux à trois portions de légumes ou de fruits à chaque repas. Une portion équivaut à environ 1/2 tasse ou un fruit moyen, a-t-elle ajouté.

Envisagez des options plus saines lorsque vous mangez au restaurant

Cependant, même avec les meilleures intentions du monde, il peut arriver qu’un repas rapide au restaurant soit l’option qui convient le mieux à votre emploi du temps chargé.

Nous vous proposons les conseils suivants pour faire les meilleurs choix lorsque vous mangez au restaurant :

Ajoutez des légumes chaque fois que vous le pouvez. Par exemple, demandez de la laitue et des tomates sur des sandwichs, des poivrons et des oignons sur des burritos, ou des champignons et des olives sur une pizza.

Choisissez des boissons comme de l’eau, du jus de fruits à 100 % ou du lait écrémé au lieu de sodas ou de thé sucré.

Optez pour des accompagnements comme des tranches de pommes ou des bâtonnets de carottes au lieu de chips ou de frites.

Commandez de petites portions ou des portions pour enfants.

Essayez de faire de la restauration rapide seulement un événement occasionnel.

Donnez l’exemple d’une alimentation saine pour vos enfants en faisant des choix sains pour vous-même.

Waterhous suggère en outre que vous puissiez acheter un sandwich ou un poulet rôti à l’épicerie comme base de votre repas. Ensuite, ajoutez des options simples comme une salade de fruits, une salade verte ou des légumes à la maison pour compléter votre repas. Pour ajouter de l’amidon à votre poulet, vous pouvez avoir du riz, de la purée de pommes de terre ou une tranche de pain, a-t-elle déclaré. Vous pouvez même préparer vos plats d’accompagnement à l’avance et les réchauffer pour le dîner.