10 gestes pour sauver la planète

0
227
Hands cradle Mother Earth against a starfield background. Environmental awareness and an acceptance of responsibility for the care of our earthly home showing here.

10 gestes pour sauver la planète

Connaissez-vous le syndrome de la grenouille selon lequel une grenouille plongée dans l’eau bouillante se débattrait pour en sortir ? Alors que, trempée dans une eau dont la température augmente progressivement jusqu’à ébullition, elle ne réagirait pas ! Ne soyons pas comme cette grenouille et réagissons face à notre environnement qui se dégrade devant nos yeux. Lançons-nous alors le défi de sauver notre planète avec des gestes simples à faire au quotidien.

blue and brown desk globe

Diminuez votre consommation en eau potable

Le réveil du matin est dur, c’est bien connu. On a les yeux enfarinés et les jambes engourdies. Mais entre nous, l’énergie à fournir pour ouvrir et fermer un robinet d’eau n’est pas des plus difficiles, non ? Alors, pensez à muscler votre poignet dès le matin et tout au long de la journée en ouvrant votre robinet uniquement si nécessaire. L’eau potable est précieuse et la gâcher est un luxe qu’on ne plus se permettre, car on va vers un manque d’eau potable.

Évitez l’utilisation de papier et autres dérivés

Saviez-vous qu’un Français utilise en moyenne 2 à 3 fois son poids en papier ou en carton par an ? C’est sans compter le papier mouchoir, le papier essuie-tout ou les serviettes en papier. Et ne parlons pas des publicités et autre prospectus qu’on reçoit quotidiennement dans nos boites aux lettres. Suite à cette consommation excessive de papier, nos poubelles se remplissent à une vitesse folle alors que nos forêts disparaissent tout aussi rapidement. Diminuer notre consommation de papier, utiliser des mouchoirs ou serviettes en tissu, et dire non à la publicité abusive sont des gestes simples à intégrer dans nos habitudes.
Photo : Destruction de la forêt amazonienne au Brésil © Ricardo Azoury/F4/SIPA

Réduire, réutiliser et réparer

La tendance du bio s’étend des habits à la nourriture, en passant par les cosmétiques. Mais même labellisé bio, un produit acheté sur un coup de tête peut se retrouver comme n’importe quel autre produit dans la poubelle. Il faut réapprendre à évaluer la valeur de nos biens pour ne pas acheter à outrance. Pour agir écologiquement, avant de jeter ou de vider votre grenier, pensez à réutiliser ou même réparer certains objets. Vous deviendrez alors un écolo actif.

Diminuez votre consommation en énergie

Et notre bilan énergétique dans tout ça ? Deux lampes allumées pour mettre en valeur le salon, l’écran de veille de l’ordinateur qui irrite le chat, le radiateur à 25 °C pour réchauffer nos avant-bras frileux, tout ceci sur un bruit de fond de machine à laver en mode éco tournant avec deux pantalons. De telles (mauvaises) habitudes sont, pour nombreux d’entre nous, ancrées dans notre routine. Mais en allumant notre intérêt pour l’environnement, il sera facile de contrôler de façon responsable notre consommation d’énergie.

Le recyclage, une mission quotidienne

Recyclez, recyclez, recyclez… Je dirai plus, recyclez ! C’est un geste simple à intégrer dans notre vie au quotidien, à la maison comme au travail. En recyclant, c’est comme si on essayait de réparer nos fautes. Oui, nos fautes de consommateurs ! Vous rappelez-vous de l’emballage du dentifrice, du savon ou encore des quatre pommes cellophanées ensemble ? Quand on sait qu’en moyenne un Européen jette six fois son poids en ordure par année, la moindre des choses est de contribuer au recyclage du contenu de nos poubelles.

Privilégiez les produits sans emballage

Dans la lignée des sacs en plastique, l’utilisation du plastique pour l’emballage ou du carton laisse quelques fois perplexe. À croire que les tubes de dentifrice sont menacés par les néons des supermarchés s’ils n’étaient pas enveloppés dans du carton ! On paie ce qu’on jette. En effet, l’emballage compte pour environ 20 % du prix d’un produit final qui se retrouve directement dans nos poubelles ! Alors, qu’on soit écolo ou écono, on gagne tous à choisir des produits sans emballage.

Adoptez les sacs réutilisables

Les sacs en plastique, ce n’est pas automatique ! Bien sûr, c’est tentant de prendre un sac pour y déposer son paquet de café acheté à la hâte avant de courir après son bus. Tout ça est tentant jusqu’à ce qu’on se rende compte que c’est inutile et… triste ! Inutile, car un sac réutilisable peut se plier et se cacher dans n’importe quel sac à dos ou sac à main. Et triste, car chaque année, 12 milliards de sacs en plastique sont distribués gratuitement en France, provoquant 72 000 tonnes de déchets. Un sac en plastique reste intact dans la nature environ 200 ans pour avoir été utilisé quelques minutes… Ça donne matière à réfléchir !

Mangez au rythme des saisons

Qui aime faire les courses pour ses provisions de la semaine ? Les supermarchés sont toujours remplis de monde et on se plaint constamment de la danse des prix d’une semaine à l’autre. Changer ses habitudes peut nous faciliter la vie. Pensez aux paniers bio par exemple ! En récupérant chaque semaine un panier rempli de fruits et légumes de saison, vous ne perdez plus de temps dans les rayons à tâter la pêche provenant d’Espagne. Manger saisonnier fait du bien à notre corps et à l’agriculteur local, et aide à préserver la planète en diminuant le coût de transport de nos denrées.

Faites du covoiturage et prenez le vélo

Pourquoi devrions-nous uniquement nous serrer comme des sardines quand on prend le métro ? Allez-y, sautez le pas et parlez à vos voisins de bureaux pour leur proposer du covoiturage. Pour encourager ce mouvement écologique, certains pays comme le Canada ou l’Espagne ont des voies sur l’autoroute réservées pour les covoitureurs ! En France, le conseil général de Loire Atlantique vient d’investir 300 000 euros dans la création d’une vingtaine d’aire de covoiturage. Sur le site internet, des trajets réguliers ou des déplacements exceptionnels sont proposés. Dans le département, une vingtaine d’aires sont labellisées “Lila covoiturage“. Autre défi, surprenez vos collègues avec votre motivation et dites-leur que demain, c’est vélo ! Bouger pour préserver la Terre fait du bien au corps et à l’esprit.

clear glass ball on green grass

Agir, tout simplement

Oubliez les préjugés ! Aider à préserver l’environnement ne veut pas dire changer radicalement de vie, payer plus cher, ou perdre davantage de temps. Bien au contraire. En réfléchissant à nos gestes routiniers, on trouvera chacun une manière de contribuer à sauver la planète sans se forcer. En effet, il ne s’agit pas de s’infliger une vie “verte“ et de perdre la motivation après quelques jours, mais d’être davantage conscient de l’impact de nos gestes quotidiens sur l’environnement et d’agir ainsi en conséquence.