18 enfants parmi des dizaines tués dans l’incendie d’une église en Egypte

0
42

Au moins 18 enfants sont morts dans un incendie qui a tué des dizaines de fidèles réunis pour la messe du dimanche matin dans une église de Gizeh, dans le Grand Caire, selon des documents hospitaliers consultés par CNN.

Le bilan s’élève à 41 morts et 14 blessés, a indiqué l’Église copte égyptienne dans un communiqué, citant des responsables de la santé. Les documents de l’hôpital montrent que les enfants étaient âgés de 3 à 16 ans.

L’incendie s’est déclaré vers 9 heures du matin, heure locale, en raison d’une panne électrique dans une unité de climatisation au deuxième étage de l’église, a indiqué le ministère égyptien de l’Intérieur. La petite église est située dans le quartier très peuplé d’Imbaba.

La plupart des décès et des blessures ont été causés par la fumée à l’intérieur des salles de classe de l’église après la panne électrique, a indiqué le ministère dans un message sur Facebook.

Au moins deux officiers et trois membres des services de la protection civile ont été blessés en réponse à l’incendie, a indiqué le ministère.
Les responsables de l’Église pensent également que l’incendie était accidentel, a déclaré le porte-parole de l’Église copte, l’archiprêtre Moussa Ibrahim, ajoutant qu’un prêtre faisait partie des personnes tuées.

La communauté copte et les églises égyptiennes ont toujours été la cible de violences et d’attaques à caractère religieux, la persécution et la discrimination ayant augmenté depuis le renversement du régime d’Hosni Moubarak en 2011.

« Nous sommes en contact permanent avec les autorités locales et le ministère de la Santé », a déclaré le chef de l’Église copte, le pape Tawadros II, selon le porte-parole de l’église.
Youssef Islam, 16 ans, qui travaille dans une boulangerie à côté de l’église, a déclaré que les pires flammes se trouvaient au quatrième étage. Il a dit qu’il avait couru dans l’église et avait l’intention de puiser de l’eau au troisième étage pour aider à éteindre les flammes à l’étage supérieur.

Mais lorsqu’il s’est frayé un chemin à travers une porte, il a vu des corps d’enfants empilés les uns sur les autres. « Une scène horrible », a-t-il dit. « C’était probablement la crèche. »
Mariam Malak, 23 ans, a déclaré à CNN qu’elle avait quitté l’église peu de temps avant que l’incendie ne se déclare.

« J’ai quitté l’église après la messe du dimanche et j’étais en route pour le travail lorsque ma mère m’a appelé. Elle pensait que j’étais pris dans le feu. Je me suis retourné et j’ai vu l’église en flammes. Je l’ai raté de peu minutes », a-t-elle déclaré.
« Tous ceux qui étaient là sont montés au ciel, y compris notre père Abdel Masih, qui a dirigé les prières ce matin et beaucoup de nos familles et amis. Nous essayons d’identifier tout le monde maintenant. »

CNN a également parlé à une famille qui traversait le quartier à la recherche du corps de leur cousin après la fin de l’incendie.

« Je n’arrive pas à croire que je ne te reverrai plus, Irini. Pourquoi nous as-tu quitté si vite ? l’une des femmes, Afaf, se murmurait tout au long du trajet d’une église à l’autre. La sœur d’Afaf, Amany Marina, lui a tenu la main et a prié en silence. Leur cousine Amany a pleuré en silence sur le siège avant pendant que son mari, Sameh, continuait à conduire.
C’était presque le coucher du soleil lorsqu’ils sont arrivés à l’église du quartier d’Al-Warraq où la prière pour les morts avait lieu. Les trois femmes se tenaient la main alors qu’elles traversaient la sécurité.

Des centaines de personnes en deuil ont afflué vers l’église en attendant que les cercueils soient ramenés de l’hôpital. Les petits cercueils d’enfants ont été portés sur la foule à travers la porte de l’église.

The fire broke out during a Sunday service at the Abu Sefein Coptic church.
Le président égyptien Abdel Fattah el-Sissi a tweeté ses condoléances aux victimes de l’incendie.

« J’offre mes sincères condoléances aux familles des victimes innocentes qui se sont déplacées aux côtés de leur Seigneur dans l’un des lieux de culte », a déclaré Sissi.
Le président égyptien a déclaré qu’il suivait de près l’évolution de « l’accident tragique » et qu’il avait ordonné aux agences de l’État de prendre les mesures nécessaires pour faire face immédiatement à la tragédie et fournir des soins aux blessés.

Sissi a ordonné à l’Autorité du génie des forces armées de réparer l’église, a annoncé le porte-parole de l’Église copte orthodoxe, selon les informations d’État Ahramonline.
Le président de l’Autorité du génie des forces armées égyptiennes, Hesham El Swefy, a informé le pape Tawadros lors d’un appel téléphonique des instructions de Sissi pour reconstruire l’église, a indiqué l’agence de presse officielle.

Le joueur de football égyptien Mo Salah, qui joue pour Liverpool et est capitaine de l’équipe nationale, a également envoyé dimanche un message de soutien aux personnes touchées par la tragédie, déclarant dans un tweet : « Mes sincères condoléances aux victimes de l’église Abu Sefein, et mes meilleurs vœux de prompt rétablissement à tous les blessés. »
Une enquête préliminaire sur l’incendie « a indiqué que l’incendie avait été causé par un court-circuit électrique », ont rapporté les médias égyptiens, citant une déclaration du procureur général Hamada El Sawy.

El Sawy a visité le site et a déclaré que des témoins oculaires avaient déclaré à son équipe que l’incendie avait été causé par un court-circuit électrique dans un groupe électrogène, selon les informations de l’État égyptien.

« L’équipe de poursuite a examiné tous les corps des victimes et n’a trouvé aucune blessure visible sur les corps décédés, à l’exception de signes de suffocation », a déclaré El Sawy.
Le ministère public a interrogé 14  blessés et a ordonné à l’Administration publique des preuves pénales de recueillir des preuves sur les lieux, selon le communiqué cité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here