L’un des spectacles les plus courants sur la route est le talonnage. Parfois, le talonnage est intentionnel, que ce soit par rage au volant ou pour faire pression sur la voiture devant vous pour qu’elle aille plus vite. D’autres fois, les gens hayon des voitures par habitude. Cependant, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous ne devriez pas hayoner une voiture. Voici cinq d’entre eux.

 

Coller au pare-chocs d’une voiture est illégal

Étant donné que ce qui constitue légalement le talonnage est difficile à mesurer, cette loi est rarement appliquée. Cependant, la règle générale est de laisser au moins une distance de suivi de trois secondes derrière les autres voitures. Dans des conditions météorologiques défavorables, laissez encore plus d’espace. En fait, laisser une distance de sécurité sécuritaire est l’une des choses les plus élémentaires qui vous sont enseignées lorsque vous obtenez votre permis de conduire pour la première fois. Cependant, de nombreux conducteurs semblent l’avoir oublié.

 Le talonnage est dangereux et peut blesser et tuer des personnes

Franchement, lorsque vous talonnez et celle des autres en danger. Il est particulièrement évident de rattraper un autre pilote pour l’amener à aller plus vite. Essentiellement, vous menacez une personne avec une très grosse machine lourde qui peut mutiler et tuer – juste pour qu’elle fasse ce que vous voulez.

 

Le talonnage ne fait pas aller les autres voitures plus vite

Dans la plupart des cas, talonner les autres conducteurs ne les fera pas aller plus vite. L’un des événements les plus étranges sur la route est lorsqu’il y a une file de 10 voitures, toutes se talonnant. C’est comme si les gens pensaient en quelque sorte que le talonnage de la voiture devant eux ferait comme par magie toutes les autres voitures aller plus vite.

Aussi, soyez honnête avec vous-même. Lorsque vous suivez une autre voiture de près, à quelle fréquence la voiture descend-elle réellement en dessous de la limite de vitesse ? De nombreux conducteurs considéreront la conduite lente comme tout ce qui dépasse la limite de vitesse à moins de huit kilomètres. Lorsque vous talonnez une voiture qui roule déjà au-dessus de la limite de vitesse, vous dites essentiellement : « Vous n’enfreignez pas la loi autant que je le souhaite, alors je vais vous intimider pour que vous le fassiez. »

 

Talonner une voiture est un signe d’ego

Certains conducteurs talonneront les voitures, quelle que soit la vitesse à laquelle la voiture devant eux se déplace. C’est juste un non-sens de l’ego. C’est l’illusion du pouvoir, l’illusion d’être en contrôle. Pensez-vous vraiment qu’un petit coup de pouce à votre ego pendant un bref instant vaut la peine de mettre la vie des gens en danger ?

 

Le talonnage crée une expérience de conduite stressante et moins agréable

Posez-vous la question « Quelle expérience de conduite plus agréable : Contempler le paysage autour de vous ou le pare-chocs arrière d’une autre voiture ? » Maintenant, posez-vous la question : « Qu’est-ce qui est plus relaxant : conduire juste derrière une voiture, devoir constamment être sur ses gardes ou avoir un peu d’espace et de marge de manœuvre ?

Les réponses à ces deux questions sont évidentes. Dans cet esprit, il est absurde que tant de gens n’aient pas conscience que lorsqu’ils se rabattent, ils créent une expérience de conduite stressante et malheureuse non seulement pour les autres conducteurs, mais aussi pour eux-mêmes. Avec le talonnage, comme tant de choses dans la vie, les gens choisissent l’illusion de contrôler le bonheur, alors tout le monde en souffre.

Encore une fois, le remède au talonnage est la sensibilisation. Sachez que vous mettez la vie des gens en danger lorsque vous vous éloignez. Soyez conscient que vous créez du malheur et du stress. De plus, sachez que lorsque vous vous éloignez, vous vous engagez dans un comportement égocentrique malsain. Il existe de nombreuses façons plus productives et saines de se sentir bien dans sa peau. Laissez de l’espace derrière les autres voitures, détendez-vous et profitez de la balade.

Commentez via Facebook