Attirant plus de 8 millions de visiteurs par an, le château de Versailles est l’une des destinations touristiques les plus appréciées de France. Avec la réouverture du grand appartement de la Reine et de nouvelles présentations des chambres de Louis XIV, le Palais réserve de belles choses aux visiteurs de cette année. Vous trouverez ci-dessous 8 choses à découvrir sur le Palais et son histoire avant de planifier votre visite.

Le Chteau de Versailles

Il était à l’origine utilisé comme pavillon de chasse pour le roi

C’est en 1607 que Louis XIII, le jeune fils d’Henri IV, choisit le domaine de Versailles pour sa première expédition de chasse. Fin 1623, 13 ans après son règne, il décide d’installer un petit pavillon de chasse composé de deux modestes châteaux. C’est là que se produisit la Fête des Dupes, tentative d’exil du cardinal de Richelieu, Marie de Médicis, mère de Louis XIII, finit elle-même en exil sur les ordres de son propre fils. Ce n’est qu’en 1661 que Louis XIV a commencé le premier d’une série d’efforts de construction sur le palais, résultant en toute sa grandeur et la décision ultérieure qu’il deviendrait la résidence principale du gouvernement français.

Les jardins du Chteau de Versailles

Il aura fallu 40 ans à André Le Nôtre pour achever les jardins

Dès 1661, Louis XIV confie à André le Notre la conception et l’aménagement des célèbres jardins de Versailles, qui deviendront plus tard un modèle d’aménagement paysager d’exception à travers le monde. Aidé de Jean-Baptiste Colbert, membre du cabinet du Roi, puis de l’architecte Jules Hardouin-Mansart, chargé de l’Orangerie, Le Nôtre se met au travail. Il se voit confier la conception de l’aménagement des jardins, le dessin des nombreuses statues et fontaines, et l’énorme charge de niveler, de planter et de défricher les arbres de plusieurs provinces de France. Le projet a duré 40 ans au total et les jardins doivent être replantés tous les cent ans environ afin de conserver leur intégrité et leur beauté. Lors d’une tempête en décembre 1999, quelque 10 000 à 20 000 arbres ont été fendus ou arrachés, dont 80 % des espèces les plus rares, et deux tulipiers de Virginie plantés par Marie-Antoinette elle-même.

galerie des glaces chateau de versailles

Versailles a été le théâtre du premier vol en montgolfière au monde

C’est au siècle des Lumières, et sous le règne de Louis XVI, que les frères Montgolfier réussissent leur premier envol. Le 19 septembre 1783, sous le regard attentif du Roi et de sa famille, une montgolfière de 18 mètres de haut effectue son premier vol au-dessus des cours de Versailles. Avec un mouton, un coq et un canard comme passagers, le ballon royalement décoré a atteint 600 mètres dans le ciel. L’expérience a été revisitée plus tard lorsque Pilatre de Rozier est devenu la première personne de l’histoire à avoir effectué un vol sans pilote.

 

Le Palais n’a pas été pillé pendant la révolution

Contrairement à ce qui a été rapporté, et souvent déformé dans les récits fictifs, Versailles n’a pas été saccagé pendant la révolution. Après le départ de la famille royale pour le palais des Tuileries le 6 octobre 1789, l’équipe d’entretien du palais profite de l’absence du roi pour effectuer des réparations. Les réparations comprenaient l’amélioration des peintures et des plafonds de la galerie des glaces. Après l’inauguration du Musée central des Arts de Paris en août 1793, la plupart des œuvres d’art du Palais sont transférées au Louvre. La même année, une loi est promulguée pour se débarrasser des meubles laissés à Versailles, les objets restants sont ainsi vendus à des marchands parisiens et à de riches citoyens.

La Chambre de la Reine

Louis-Philippe se charge de transformer le Palais en musée

Sous la Monarchie de Juillet, Louis-Philippe, surnommé le « roi citoyen », prend la décision de transformer Versailles en musée historique dédié à « toutes les gloires de la France ». Les motivations de sa décision étaient ses espoirs d’unir le peuples de France autour de leur patrimoine commun. Le musée est inauguré le 10 juin 1837 en présence d’Alexandre Dumas, d’Eugène Delacroix et de Victor Hugo qui écrivent : « Ce que Louis-Philippe a fait à Versailles est une bonne chose. Accomplir ce projet, c’est avoir été un grand roi et un philosophe impartial, c’est avoir fait d’un monument monarchique un monument national, c’est avoir mis une idée immense dans un édifice immense, c’est avoir installé le présent dans le passé, 1789 à côté de 1688, l’empereur visitant le roi, Napoléon visitant Louis XIV ; en moins de mots, c’est d’avoir créé un magnifique livre d’histoire de France avec Versailles comme reliure.

Le Trait de Versailles en 1919

Versailles a eu un rôle à jouer pendant la première guerre mondiale

En 1914, les militaires occupent la place d’Armes et la première cour du Palais. Des hôpitaux militaires ont été rapidement créés au fur et à mesure que les blessés revenaient de la bataille. L’événement le plus important lié à Versailles qui s’est produit au cours de cette période a eu lieu le 28 juin 1919, lorsque le traité de Versailles a été signé dans la galerie des Glaces. Le traité met effectivement fin à la Grande Guerre tout en affirmant la défaite de l’Allemagne. Signé avec l’approbation de Georges Clemenceau, Woodrow Wilson, David Lloyd George et Vittorio Emanuele Orlando, le traité a effectivement dépouillé l’Allemagne de son contrôle sur l’Alsace, la Lorraine et ses colonies, responsables de la production agricole. C’est cet acte de paix, considéré par l’Allemagne comme un diktat, qui a finalement conduit à la Seconde Guerre mondiale.

MarieAntoinette de Sofia Coppola

Versailles au cinéma : Une grande collaboration

Depuis 1904, le Palais a servi de décor à près de 200 films. Parmi les premiers réalisés, figurent plusieurs films documentaires et drames d’époque historiques réalisés par Pathé. Depuis lors, de nombreux grands cinéastes ont apporté leur créativité à Versailles : Alain Resnais, Jacques Demy, Jean Yanne, Milos Forman, Sofia Coppola et Woody Allen pour n’en citer que quelques-uns. Le plus emblématique de tous les films tournés là-bas reste « Si Versailles m’était conté », tourné en 1953 par Sacha Guitry, ce tournage contribua à rétablir la notoriété du Château qui avait connu une baisse de popularité après un demi-siècle de guerres.

Josephine Baker  Versailles

Versailles a été un point d’inspiration pour la mode américaine

Bien qu’il soit un tournant pour les créateurs de mode américains, le Battle of Versailles Fashion Show est un épisode de l’histoire de la mode rarement évoqué. Au début des années 1970, Gerald Van der Kemp, alors conservateur en chef du château de Versailles, cherchait des mécènes pour financer la restauration du château. Eleanor Lambert, la célèbre attachée de presse américaine connue pour avoir lancé la première Fashion Week de New York, est intervenue et a proposé à Van der Kemp d’organiser un défilé/concours de mode au Palace. Le 28 novembre 1973, la bataille de Versailles oppose les plus grands couturiers français de l’époque aux meilleurs de la mode américaine. Côté français, il y avait : Yves Saint Laurent, Christian Dior, Hubert de Givenchy, Emmanuel Ungaro et Pierre Cardin. Du côté américain, il y avait : Stephen Burrows, Bill Blass, Oscar de la Renta, Halston et Anne Klein, tous encore relativement inconnus du monde de la mode internationale. Joséphine Baker a ouvert le défilé, Liza Minnelli a présidé les cérémonies et Pat Cleveland a dominé la piste, et avec cela la mode américaine est entrée sur la piste internationale.

Commentez via Facebook