« Aucun enseignant ne débutera sa carrière sous 2000 euros nets mensuels », promet Emmanuel Macron

4
83
epa10137479 French President Emmanuel Macron delivers a speech at the amphitheater of the Sorbonne University in Paris, France, 25 August 2022. French President Emmanuel Macron makes trip to the Sorbonne University at the opening of the back-to-school meeting of rectors, as France is struggling to recruit enough teachers. This visit is the first by a President of the Republic to take part in such an event. EPA-EFE/MOHAMMED BADRA / POOL

Le président de la République s’est engagé ce jeudi matin à poursuivre la revalorisation des salaires des enseignants.

Emmanuel Macron a promis jeudi que la revalorisation des salaires des enseignants serait « poursuivie » afin qu’aucun d’entre eux ne démarre sa carrière « moins de 2000 euros nets » par mois.

Lors du Grenelle de l’éducation initié en 2020, « vous (…) avez entamé il y a 2 ans une revalorisation générale des rémunérations, qui sera poursuivie, en veillant à ce qu’aucun enseignant ne débute sa carrière avec moins de 2000 euros nets » par mois et qui  » permettra environ 10% d’augmentation des indemnités par rapport au statu quo », a déclaré le président de la République devant les recteurs et rectrices réunis à la Sorbonne pour leur rentrée scolaire.

A cette revalorisation générale des salaires, « plancher dur », s’ajoutera un « pacte pour les enseignants qui leur permettra, sur la base du volontariat, de s’engager (…) dans des missions complémentaires », telles que des suivis individualisés, des tâches d’encadrement ou des « actions qui ont du sens», et qui seront «rémunérés», a précisé le chef de l’Etat.

Lors d’une conférence de presse, Stéphane Crochet, secrétaire général du syndicat des enseignants SE-Unsa, a exprimé son souhait que cette revalorisation profite aux enseignants « de l’année de stage » et non de leur titularisation. Sinon, « 2000 euros, c’est un chiffre que nous nous étions fixé comme objectif », le plus « en 2020 », a-t-il déclaré. Au vu de l’inflation, ce montant devrait être revalorisé « aujourd’hui plutôt à 2200 euros », selon lui.

4 Commentaires

  1. Si les enseignants professeurs travaillaient un peu plus il n y aurait pas de problème!18h devant les élèves faut quand même pas exagérer et je ne compte pas les congés!
    Si on se réfère aux 1607h annuel il leur manque à minima 10% de temps de travail!!!

  2. Et les enseignants à la retraite, qu’en faite vous? Après des années en qualité de Directrice d’un école primaire, la retraite de mon épouse est de 1450€/mois! Honteux!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here