Ce qu’il faut savoir sur omicron, la nouvelle variante COVID19

Les États-Unis mettent en place des restrictions de voyage en réponse à une nouvelle variante du coronavirus circulant en Afrique australe. Les restrictions, qui devraient entrer en vigueur lundi, sont mises en œuvre par prudence, a déclaré un haut responsable de l’administration Biden.

L’Organisation mondiale de la santé a annoncé vendredi qu’elle considérait cette souche, B.1.1.529, comme une variante préoccupante, et l’a nommée omicron. C’est la première nouvelle variante préoccupante depuis delta.

Les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis ont annoncé vendredi soir qu’aucun cas d’omicron n’avait été identifié à ce jour aux États-Unis, mais que l’agence avait mis en place des systèmes de surveillance et qu’elle s’attend à ce que la variante soit identifiée rapidement si elle apparaît aux États-Unis.

Pourquoi se propage-t-il si vite ?
Les scientifiques ne le savent pas encore, mais ils pensent que cela a à voir avec les mutations de la variante. « Cette variante a un grand nombre de mutations. Et ces mutations ont des caractéristiques inquiétantes », a déclaré le Dr Maria Van Kerkhove du Programme d’urgence sanitaire de l’OMS, dans une déclaration vidéo. Les scientifiques disent que la variante a un certain nombre de mutations qui sont connues pour augmenter la transmissibilité et d’autres qui peuvent aider le virus à infecter les cellules plus facilement.

Pourtant, les scientifiques avertissent qu’il n’y a pas encore assez de données pour savoir avec certitude si c’est le cas.

Commentez via Facebook