Ces 5 conseils peuvent vous aider à arrêter de fumer.

Cesser de fumer est une résolution populaire du Nouvel An – mais beaucoup ont du mal à s’y tenir. L’étude est l’une des nombreuses menées par le laboratoire de l’anxiété et des comportements de santé de l’université au cours des cinq dernières années. La recherche se concentre sur les moyens holistiques pour aider les fumeurs à quitter l’habitude. « En plus de faire face à des retraits intenses de nicotine, les gens doivent envisager des moyens de surmonter les fixations et les déclencheurs qui peuvent potentiellement entraîner une rechute.
Peu importe le traitement que vous choisissez, les chercheurs disent, ces cinq conseils pourraient être l’épine dorsale d’un dernier adieu aux cigarettes.

1. Prenez le temps de vous détendre

Préparez-vous à arrêter de fumer en baissant d’abord vos cigarettes. Déterminez le nombre moyen de cigarettes que vous fumez chaque jour et essayez de vous fixer un objectif pour réduire ce nombre dans les jours ou les semaines qui précèdent votre arrêt. Cela aide non seulement à résister à l’envie ou à l’habitude de fumer, mais aussi à s’habituer aux symptômes de sevrage.

2. Sachez pourquoi vous voulez arrêter de fumer

Identifier les raisons de vouloir arrêter de fumer dans un journal ou sur une liste peut souvent augmenter votre motivation, c’est donc une excellente façon de commencer. Regardez les bienfaits pour la santé et les avantages sociaux de ne pas fumer, comme une meilleure capacité à sentir et goûter, moins d’argent dépensé chaque mois, des dents plus blanches et un risque réduit de cancer, de maladies cardiaques et d’AVC.

3. Assurez-vous d’avoir du soutien social

Vos amis, votre famille et vos collègues savent-ils que vous essayez d’arrêter? Identifiez les personnes qui sont déjà ou qui pourraient servir votre soutien social pendant que vous quittez. Si votre partenaire ou vos amis proches fument, faites-leur savoir que vous essayez de cesser de fumer et demandez-leur de s’abstenir de fumer autour de vous si possible. Et faites-leur savoir que vous aimeriez recevoir des encouragements tout en poursuivant cette résolution d’arrêter.

4. Identifiez vos faiblesses

Avant de commencer, prenez le temps de réfléchir aux situations à risque élevé qui pourraient vous rendre plus susceptible de fumer. Par exemple, avez-vous toujours besoin d’une cigarette lorsque vous prenez un verre? Ou peut-être que vous fumez dans la voiture sur le chemin du travail tous les matins. Identifiez les situations qui pourraient vous amener à fumer et établissez un plan pour éviter ou contourner les obstacles. Si vous devez conduire au travail tous les jours, essayez de nettoyer votre voiture et débarrassez-vous des cigarettes qui pourraient vous tenter. Ou s’il y a une fête où vous savez qu’il y aura beaucoup de fumeurs présents, pensez à le laisser passer ou à informer vos amis que vous essayez de ne pas fumer.

5. Faites un plan de secours

L’un des plus grands obstacles à la cessation du tabagisme est de traiter les symptômes de sevrage, ce qui est particulièrement vrai pour les fumeurs quotidiens. L’utilisation d’une forme quelconque de thérapie de remplacement de la nicotine comme les timbres à la nicotine, la gomme ou les pastilles peut être d’une grande aide. Les timbres à la nicotine, par exemple, sont offerts en diverses doses, selon le nombre de cigarettes que vous fumez par jour. Ainsi, vous pouvez même réduire progressivement les timbres de nicotine pour mieux vous habituer aux symptômes de sevrage qui accompagnent l’abandon du tabagisme.

Commentez via Facebook