Chris Rock critiqué pour avoir dit « croyez toutes les femmes, sauf Amber Heard » lors d’une émission d’humour

0
59

Chris Rock a visé le procès en diffamation en cours entre Johnny Depp et Amber Heard lors de l’étape londonienne de sa tournée de stand-up en cours.

Le comédien a suscité la colère de certains pour la blague, qui a fait la lumière sur l’accusation de Depp selon laquelle Heard avait déféqué dans leur lit (une affirmation que Heard nie).

Selon LadBible, Rock a déclaré au public jeudi dernier (12 mai) : « Croyez toutes les femmes, croyez toutes les femmes… sauf Amber Heard. Qu’est-ce qu’elle fout ? Elle chie dans son lit ! Elle va bien mais elle ne va pas bien.

«Elle chie dans son lit. Qu’est-ce qui se passe là-bas? Ouah. Et ils ont eu une relation après ça. Ça doit être incroyable p *** y… J’ai été avec des putes folles mais putain.

The Independent a contacté les représentants de Rock pour confirmation.

Rock, qui a été giflé par Will Smith aux Oscars cette année, a été critiqué pour avoir utilisé un slogan féministe pour mépriser Heard.

Une personne a écrit: « Je n’ai jamais aimé Chris Rock, j’ai toujours pensé qu’il était surestimé, et il est nul pour avoir attaqué Amber Heard. »

« Chris Rock ne riait pas quand Will Smith l’a agressé, mais c’est normal de rire et de plaisanter à propos d’une femme victime de violence domestique lorsque l’agresseur est un acteur hollywoodien », a tweeté un autre.

« Alors l’homme qui a été frappé par #WillSmith traîne maintenant la femme qui a été frappée par #JohnnyDepp ? Commençant à penser que la seule chose que le Fresh Prince a fait de mal, c’est de ne pas l’emmener dehors. #IStandWithAmberHeard », a écrit un autre.

Rock a également abordé la gifle des Oscars lors de la partie britannique de sa tournée Ego Death, disant à la foule : « Je vais bien, si quelqu’un se posait la question. J’ai retrouvé la majeure partie de mon audition et j’essaie de faire un spectacle décent.

Suite à l’altercation de mars, Smith s’est excusé et a démissionné de l’Académie le 1er avril.

Le 8 avril, l’Académie a décidé d’interdire à Smith les cérémonies des Oscars pour les 10 prochaines années.