Clint Eastwood fête ses 92 ans : ce sont ses meilleurs films

1
152

Les meilleurs films de Clint Eastwood
Clint Eastwood a déjà 92 ans ! Pourtant, il est très actif et maîtrise parfaitement ses talents de réalisateur et d’acteur. Quels sont vos films préférés du travail prolifique de Clint Eastwood au fil des décennies ?

Une poignée de dollars (1964)
Le genre western spaghetti (celui-ci tourné dans le sud de l’Espagne) a réussi à faire de Clint Eastwood une star hollywoodienne. Il avait joué des rôles de tireur à la télévision pendant des années lorsque Sergio Leone est arrivé avec son nouveau chef-d’œuvre occidental : « Per un pugno di dollari ». La carrière de Clint Eastwood, pas exactement un jeune avec ses 34 ans, a commencé à monter en gloire.

Pour quelques dollars de plus (1965)
La trilogie du dollar était en marche et le tireur au visage impénétrable et au poncho devenait une icône de ce film au succès international. ‘Per qualche dollaro in più’ est un autre grand film qui réinvente les règles du genre western classique.

Le bon, la brute et le truand (1966)
« Il buono, il brutto, il cattivo » serait la troisième collaboration entre le réalisateur italien Sergio Leone et Clint Eastwood. C’est là que la soi-disant «trilogie du dollar» se termine et que Clint Eastwood rentre chez lui pour se frayer un chemin à Hollywood.

Bluff de Coogan (1968)
De retour chez lui, Clint Eastwood s’associe à un autre réalisateur qui jouera un rôle déterminant dans sa carrière : Don Siegel. Dans ce film, il adapte l’archétype traditionnel du shérif du vieux western pour un public des années 1960. Un film occidental mis à jour avec la violence comme axe.

Les héros de Kelly (1970)
Dans la lignée de « The Dirty Dozen » de Robert Aldrich, ce film de guerre démystifie et abaisse le statut de héros de ceux qui combattent dans les guerres. Plus précisément, il met en scène un groupe de soldats américains qui planifient un braquage, au mépris des valeurs de liberté et de justice qui les ont conduits en France pour lutter contre Hitler.

The Beguiled (1970)

Cette pièce impressionnante a été dirigée, encore une fois, par Don Siegel. Clint Eastwood est un soldat du nord dont la vie est sauvée par un groupe de femmes abandonnées dans un manoir du sud pendant la guerre civile américaine.

Sale Harry (1971)
Une fois de plus, Don Siegel a réalisé un film de Clint Eastwood et, une fois de plus, l’acteur a incarné un personnage emblématique. Dirty Harry est un dur à cuire et peu enclin à respecter les règles.

Jouer Misty pour moi (1971)
C’était le premier film réalisé par Clint Eastwood. Il y a également joué. Les critiques ont dû admettre que le temps où un acteur ne savait quoi faire que lorsqu’il était devant une caméra était désormais révolu.

Évasion d’Alcatraz (1979)
Un autre blockbuster du duo Don Siegel et Clint Eastwood. Un classique du cinéma de divertissement.

Honkytonk Man (1982)
Réalisé par Clint Eastwood et joué par lui-même aux côtés de son jeune fils Kyle. Ce n’est peut-être pas le meilleur film de sa filmographie mais il mérite d’être vu comme une curiosité.

1 COMMENTAIRE

  1. C’est sans doute l’un des plus grands acteurs de ce siècle et je me souviens d’un de ses films le grand torino avec une chanson de jamie cullum

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here