29 C
France
mercredi, mai 18, 2022

s'abonner

Comment commencer à composter à la maison

Le compostage est un processus par lequel la matière organique, comme les feuilles et les restes de nourriture, se décompose dans le sol. C’est un excellent moyen de recycler les déchets de votre jardin et de votre cuisine tout en enrichissant le sol de votre jardin, en améliorant la rétention d’eau et en protégeant contre l’érosion. Bien que cela puisse sembler compliqué, le compostage est très simple et constitue un passe-temps amusant et enrichissant. En fait, lorsque j’ai commencé à composter, j’ai été surpris de voir à quel point c’était facile, même depuis mon petit appartement. Maintenant, je dépose régulièrement des restes de nourriture dans mon centre de compostage local pour aider à réduire les déchets et soutenir la durabilité.

Ce guide simple étape par étape couvre tout ce que vous devez savoir pour commencer à composter.

Qu’est-ce que le compostage ?

Le compost est un type de matière organique que vous pouvez ajouter au sol pour aider les plantes à pousser. Pour le fabriquer, vous collectez des matériaux naturels que vous auriez autrement jetés, tels que des restes de nourriture, des feuilles et des déchets de jardin, et vous les laissez se décomposer avec le temps. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles vous devriez envisager de composter à la maison. Ils comprennent:

 

  • Réduction du gaspillage. Le compostage vous permet de recycler les déchets de cuisine au lieu de les jeter, ce qui réduit le gaspillage alimentaire et aide à minimiser votre impact environnemental.
  • Enrichissement du sol. Le compost aide le sol à retenir plus d’humidité et de nutriments. Il empêche également l’érosion en brisant le sol compacté.
  • Moins besoin d’engrais synthétiques. Contrairement à de nombreux engrais synthétiques, le compost est exempt de produits chimiques nocifs et ajoute de la matière organique à votre sol.

Notamment, le compostage est facile et ne nécessite que quelques étapes simples pour commencer.

 

SOMMAIRE

Le compostage consiste à recycler les restes de nourriture et les déchets de jardin pour créer une matière organique riche en nutriments que vous pouvez ajouter au sol. Cette pratique diminue à la fois le gaspillage alimentaire et votre impact environnemental.

 

Que peut-on composter ?

Avant de commencer à composter, il est important de comprendre quels articles vous pouvez composter et lesquels vous devriez éviter de composter.

 

Que composter

De nombreuses matières organiques peuvent être compostées, y compris les restes de nourriture, les résidus de tonte et plusieurs autres articles.

Voici quelques éléments que vous pouvez composter :

  • pelures et restes de fruits et légumes
  • fruits et légumes pourris
  • garnitures de plantes d’intérieur
  • marc de café et filtres en papier
  • feuilles de thé
  • coquilles d’œufs
  • coquilles de noix (à part les noix)
  • cheveux et fourrure
  • papier, carton et papier journal déchiqueté
  • serviettes, essuie-tout et papier toilette non utilisé
  • tontes de gazon
  • feuilles
  • fleurs
  • les copeaux de bois

Ce qu’il ne faut pas composter

Tous les articles de votre cuisine ou de votre jardin ne doivent pas être compostés. En fait, certains articles peuvent attirer les parasites et les rongeurs, tandis que d’autres contiennent des composés nocifs.

Voici quelques éléments que vous devriez éviter de composter :

  • Déchets d’animaux domestiques, tels que les excréments ou la litière : peuvent contenir des bactéries ou des parasites nocifs
  • Os ou restes de viande, de poisson et de volaille : produisent des odeurs et attirent les parasites
  • Produits laitiers : dégage des odeurs et attire les nuisibles
  • Feuilles ou brindilles de noyer noir : libère un composé toxique pour les plantes
  • Noix : libère un composé toxique pour les plantes
  • Cendre de charbon ou charbon de bois : contient des composés pouvant nuire aux plantes
  • Gros morceaux de bois : peut prendre beaucoup de temps à se décomposer
  • Graisse, huile de cuisson et graisse : produit des odeurs et attire les parasites
  • Coupes de gazon traitées aux pesticides : peuvent tuer les micro-organismes nécessaires au processus de compostage
  • Dosettes de café : la plupart contiennent du plastique et ne se décomposent pas naturellement
  • Produits de boulangerie : peut attirer les parasites et augmenter la croissance de bactéries nocives
  • Plantes malades ou infestées d’insectes : peuvent propager la maladie

SOMMAIRE

Vous pouvez composter de nombreuses matières organiques, y compris les restes de nourriture, les déchets de jardin et certains produits en papier. Cependant, certains articles contiennent des composés nocifs ou attirent les parasites et ne doivent donc pas être compostés.

Comment commencer à composter à la maison

Voici un guide étape par étape pour commencer à composter à la maison.

 

  1. Créez votre tas de compost

La première étape du compostage consiste à déterminer où vous voulez votre tas de compost ou votre bac. Essayez de choisir un emplacement extérieur avec une ombre partielle et beaucoup de drainage. Il est également important de choisir une zone facilement accessible mais éloignée des animaux, y compris les animaux domestiques et la faune.

Votre tas doit avoir au moins 91 cm de largeur et de hauteur, ce qui est une taille gérable pour la plupart des jardiniers et garantit qu’il peut retenir la chaleur. La chaleur est produite pendant le processus de compostage lorsque les bactéries décomposent les matières organiques. Alternativement, vous pouvez utiliser un gobelet à compost, qui est un récipient conçu pour faciliter la rotation et le mélange de vos matériaux de compostage.

 

  1. Commencez à ajouter des matériaux

Une fois que vous avez choisi un emplacement pour votre tas de compost, vous êtes prêt à commencer à ajouter des matériaux. Il est généralement recommandé d’alterner les matières vertes et brunes en couches. Le terme « matériaux verts » fait référence à des articles comme la nourriture et les restes de jardin, tandis que les « matériaux bruns » comprennent des éléments riches en carbone comme les branches, le papier, la paille et les copeaux de bois.

Bien que la superposition ne soit pas nécessaire, elle permet de garantir que vous maintenez le bon équilibre de matériaux verts et bruns pour optimiser le processus de décomposition.

Commencez par créer une couche de 10 à 20 cm (4 à 8 pouces) de matériaux bruns volumineux, tels que des brindilles, au bas de votre tas pour assurer l’aération et le drainage. Ensuite, alternez les couches de matières vertes et brunes jusqu’à ce que votre bac soit plein. Assurez-vous d’ajouter un peu d’eau à chaque couche pour la garder humide.

 

  1. Retournez la pile régulièrement

Vous devez retourner votre tas régulièrement pour assurer un compostage efficace. Pour ce faire, utilisez une pelle ou une fourche pour tourner et faire pivoter les matériaux, ce qui aide à répartir uniformément l’air et l’humidité. La fréquence à laquelle vous devez retourner votre compost dépend de nombreux facteurs, notamment la taille du tas, la quantité d’humidité et le rapport entre les matières brunes et vertes.

En règle générale, vous devriez commencer par retourner votre pile tous les 4 à 7 jours. Au fur et à mesure que votre compost commence à mûrir, vous devrez peut-être le retourner moins souvent.

 

Bien que la majeure partie de l’humidité de votre tas de compost provienne de la pluie, vous devrez peut-être l’arroser de temps en temps pour l’aider à rester humide. Si le tas devient détrempé, vous pouvez ajouter des matériaux bruns supplémentaires ou le retourner plus fréquemment pour éliminer l’excès d’humidité.

 

  1. Utilisez votre compost

La décomposition complète de vos matériaux peut prendre de quelques semaines à un an, en fonction de divers facteurs, tels que la taille de votre pile, le type de matériaux utilisés, les niveaux d’humidité et le climat. Le fait de retourner régulièrement la pile, de la garder humide et de déchiqueter les déchets en petits morceaux peut accélérer le processus.

Lorsqu’il est prêt à être utilisé, votre compost doit apparaître brun foncé et friable, semblable à la terre. Il doit également avoir une odeur riche et terreuse et être exempt de gros morceaux de matière. Vous pouvez utiliser du compost en le mélangeant avec du terreau, en le saupoudrant sur la surface de votre jardin ou en remplaçant le paillis par celui-ci.

Vous pouvez également préparer votre propre thé de compost en faisant tremper une petite quantité de compost dans de l’eau pendant 24 à 48 heures. Ensuite, filtrez le mélange et vaporisez-le sur les plantes pour fournir des nutriments bénéfiques et améliorer la croissance de votre jardin.

 

SOMMAIRE

Vous pouvez commencer à composter en faisant un tas de compost, en ajoutant des restes de nourriture et des débris de jardin et en retournant régulièrement votre compost pour créer une matière riche, sombre et respectueuse des plantes.

 

Peut-on composter sans jardin ?

Si vous n’avez pas de jardin ou d’accès à un espace extérieur, vous pouvez toujours essayer le compostage à la maison. En fait, de nombreux bacs de compostage adaptés aux appartements sont disponibles en ligne, que vous pouvez utiliser pour créer un mini tas de compost intérieur sous votre évier ou dans votre réfrigérateur. Une fois vos restes de nourriture entassés, vous pouvez les déposer dans un centre de compostage. Vous pouvez également contacter les fermes locales ou les jardins communautaires, qui peuvent accepter le compost.

Alternativement, le compostage des appareils de cuisine peut transformer les restes de nourriture en un engrais riche en nutriments en quelques heures seulement. Certaines villes offrent également des programmes de compostage, qui vous permettent de déposer des matières organiques ou de les recycler en bordure de rue.

 

Achetez des produits de compostage en ligne

  • bacs à compost de cuisine
  • gobelets à compost (pour l’extérieur)

 

SOMMAIRE

Vous pouvez composter à l’intérieur à l’aide d’un bac à compost ou d’un appareil de cuisine à compost. Certaines collectivités offrent également des programmes de compostage en bordure de rue ou de dépôt.

 

Le compostage est un moyen simple et efficace de lutter contre le gaspillage alimentaire et de réduire votre impact environnemental. Il favorise également la croissance des plantes en enrichissant le sol, en empêchant l’érosion et en réduisant le besoin d’engrais synthétiques dans votre jardin. Mieux encore, c’est facile à faire à la maison, que vous ayez ou non accès à un espace extérieur.

Juste une chose

Essayez ceci aujourd’hui : si vous manquez d’espace, hachez les restes de nourriture avant de les ajouter à votre seau de compost. Cette pratique permet non seulement de gagner de la place jusqu’à ce que vous soyez prêt à vider vos déchets dans un bac à compost, mais aide également les aliments à se décomposer plus rapidement.

Related Articles

[td_block_social_counter facebook="NoStress.news" twitter="NoStress.news" style="style8 td-social-boxed td-social-font-icons" tdc_css="eyJhbGwiOnsibWFyZ2luLWJvdHRvbSI6IjM4IiwiZGlzcGxheSI6IiJ9LCJwb3J0cmFpdCI6eyJtYXJnaW4tYm90dG9tIjoiMzAiLCJkaXNwbGF5IjoiIn0sInBvcnRyYWl0X21heF93aWR0aCI6MTAxOCwicG9ydHJhaXRfbWluX3dpZHRoIjo3Njh9" custom_title="Stay Connected" block_template_id="td_block_template_8" f_header_font_family="712" f_header_font_transform="uppercase" f_header_font_weight="500" f_header_font_size="17" border_color="#dd3333"]
- Advertisement -

Latest Articles