Des migrants haïtiens retrouvés morts dans les eaux au large de Porto Rico, des dizaines d’autres retrouvés en sécurité sur une île inhabitée

0
52

Les corps de cinq migrants haïtiens ont été retrouvés jeudi matin dans les eaux au large de l’île de Mona, une masse terrestre inhabitée entre Porto Rico et la République dominicaine, ont indiqué les garde-côtes.

La Garde côtière a localisé 66 survivants sains et saufs sur l’île, dont deux mineurs.

Des passeurs ont déposé les migrants au large jeudi matin, ont indiqué les garde-côtes.

Un nombre croissant d’Haïtiens ont fait le périlleux voyage à travers les Caraïbes ces derniers mois alors que la violence des gangs se développe dans leur pays suite à l’assassinat du président Jovenel Moïse en juillet dernier.

LA GARDE CÔTIÈRE A ARRÊTÉ UN NOMBRE RECORD DE MIGRANTS HAÏTIENS PRÈS DE LA CÔTE DE LA FLORIDE

La coordonnatrice humanitaire des Nations Unies, Ulrika Richardson, a déclaré cette semaine que les problèmes en Haïti « s’aggravent en raison de la pauvreté, du manque de services de base, y compris la sécurité, et d’un récent pic de violence ».

Du 8 au 17 juillet, plus de 471 personnes ont été tuées, blessées ou portées disparues en Haïti, selon l’ONU.

Un bateau à destination de Miami a chaviré dimanche au large des Bahamas, faisant 17 morts parmi les migrants haïtiens.

Plus de 6 100 migrants haïtiens ont été arrêtés par la Garde côtière depuis octobre dernier, une forte augmentation par rapport aux 1 527 migrants haïtiens qui ont été arrêtés au cours de l’exercice 2021 et aux 418 qui ont été arrêtés au cours de l’exercice 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here