La variante Omicron entraîne la fermeture des frontières et des restrictions!

0
76

De nombreux pays ferment leurs frontières alors que les experts de la santé continuent d’étudier la dernière version du coronavirus, la variante Omicron.

Lundi, le Japon est devenu le dernier pays à interdire à tous les étrangers d’entrer dans le pays. Au cours du week-end, Israël et le Maroc ont annoncé que les pays sont fermés à tous les voyageurs internationaux. Les citoyens israéliens peuvent revenir dans le pays. Mais ils devront se mettre en quarantaine, même s’ils sont complètement vaccinés.

L’Australie a déclaré qu’elle retarderait de deux semaines la réouverture du pays aux étudiants et travailleurs internationaux. Cette décision est intervenue après que le pays a signalé ses premiers cas de variante Omicron du nouveau coronavirus.

Partout dans le monde, les États-Unis, le Brésil, la Grande-Bretagne et l’Union européenne ont annoncé des restrictions de voyage en provenance de huit pays africains où la variante a été identifiée pour la première fois. Les pays sont l’Afrique du Sud, le Botswana, le Zimbabwe, la Namibie, le Lesotho, Eswatini, le Mozambique et le Malawi.

De nouveaux cas d’infection à Omicron ont depuis été identifiés à Hong Kong, en Australie, au Canada et dans plusieurs pays européens.

Commentez via Facebook