Last Night in Soho est sorti en France ce mercredi 27 octobre 2021. Les fans d’Edgar Wright (Baby Driver, Hot Fuzz, Scott Pilgrim vs the World…) vont pouvoir se plonger dans les rues du quartier londonnien et voyager, avec son héroïne Eloïse, dans les Sixties et découvrir ses paillettes mais également ses apparitions cauchemardesques.  Last Night in Soho a toutefois divisé les critiques, entre les ultra-convaincus et les déçus.

Dans le premier camp, on retrouve Le Journal du Dimanche, qui se dit « envoûté par l’atmosphère inquiétante, l’univers visuel sophistiqué et la singularité de ce récit initiatique ambitieux et malin, sur le passage à l’âge adulte ». Même son de cloche du côté de Première, qui note que « comme le Once upon a time…in Hollywood de l’ami Tarantino, c’est un film à la patine fun mais bourré d’idées noires. Un bonbon coloré au goût amer. » De son côté, Le Parisien salue la performance de l’actrice Anya Taylor-Joy, déplorant cependant la seconde partie du film qui souffre « d’un scénario bancal et d’effets inutiles dans la mise en scène. » Le Monde partage cet avis, estimant que, lorsque le film bascule dans « le thriller psychologique », il « sacrifie récit et personnages au nom de coups de force formels ». Last Night in Soho promet toutefois d’offrir une proposition de cinéma unique en son genre.

La presse outre-Atlantique se retrouve également partagée par Last Night in Soho : le film a récolté 71% d’avis positifs sur l’agrégateur de critiques Rotten Tomatoes. Le Hollywood Reporter salue un « film immensément agréable qui sait jouer avec les genres », tandis qu’Indie Wire note que ce thriller est « différent de n’importe quel film qui l’a précédé ». En plongeant le spectateur dans l’ambiance es années 1960, ScreenDaily estime que Last Night in Soho est « un immense succès ». Mais toute la critique anglophone n’est pas complètement séduite par cette proposition à part, puisque Variety déplore qu’Edgar Wright se soit plongé davantage dans la mise en scène esthétique que dans le coeur de son scénario. De son côté, le Time juge que le film « monte au début pour s’écraser à la fin. C’est une promesse qui n’est pas tenue. »

Last Night in Soho est le dernier film d’Edgar Wright, réalisateur de Hot Fuzz, Baby Driver ou Scott Pilgrim. Ce long-métrage flirte avec le drame, le fantastique, le thriller et l’horreur. Il réunit au casting l’actrice Anya Taylor-Joy (Le jeu de la dame, Split…), Matt Smith (Doctor Who, The Crown, House of the dragon…) et Thomasin McKenzie (Jojo Rabbit). Très attendu des cinéphiles, Last Night in Soho sort au cinéma en France le 27 octobre 2021.

Synopsis – Eloise, jeune femme passionnée de mode au talent mystique, se retrouve plongée dans les années 1960. Elle y rencontre Sandie, une aspirante chanteuse. Mais tout n’est pas ce qu’il parait, et les rêves du passé semblent se fragmenter entrainant de sombres répercussions dans le présent…

Commentez via Facebook