27 C
France
lundi, septembre 26, 2022

s'abonner

Le parcours de 30 ans d’Olivia Newton-John contre le cancer a inspiré des millions de personnes

L’icône de la musique et star de « Grease » Olivia Newton-John est décédée lundi à l’âge de 73 ans, selon une annonce faite par son mari, John Easterling, sur Facebook.

Bien que l’on se souvienne mieux de Newton-John pour ses talents de chanteuse et d’actrice, elle était également une ardente défenseure du cancer du sein, partageant ouvertement sa propre bataille contre la maladie tout en travaillant à la sensibilisation et aux fonds pour poursuivre l’éducation et les traitements.

Newton-John a découvert pour la première fois une grosseur dans son sein en 1992. Après avoir reçu un diagnostic de cancer du sein, elle a été traitée et est entrée en rémission.

En 2013, son cancer du sein est revenu dans son épaule, suivi de son dos en 2017.

En septembre 2018, elle a révélé qu’elle recevait un traitement pour un cancer à la base de sa colonne vertébrale.

« Olivia a été un symbole de triomphes et d’espoir pendant plus de 30 ans, partageant son parcours avec le cancer du sein », a écrit Easterling dans son annonce.

Malgré ses défis, Newton-John a prospéré tout en vivant avec un cancer du sein pendant trois décennies.

En plus d’inspirer les autres avec l’histoire de son parcours contre le cancer du sein, Newton-John a aidé à collecter des fonds en 2008 pour construire le Olivia Newton-John Cancer and Wellness Center à Melbourne, en Australie, qui continue de parrainer la recherche mondiale sur la médecine des plantes et le cancer.

La détection et le traitement du cancer du sein ont beaucoup évolué en 30 ans
Depuis le premier diagnostic de Newton-John dans les années 1990, les méthodes de détection et de traitement du cancer du sein ont connu de nombreux progrès.

Le Dr Peter Schmid, directeur médical de Perci Health, une plateforme en ligne qui donne accès à des spécialistes multidisciplinaires du cancer, affirme que les taux de survie au cancer du sein ont plus que doublé au cours des 40 dernières années.

Il note que 76% des personnes atteintes d’un cancer du sein vivent maintenant 10 ans ou plus, selon une recherche de Cancer Research UK.

« C’est parce que la détection du cancer s’est améliorée et que le traitement est devenu plus ciblé, ce qui permet à davantage de personnes de bénéficier du traitement approprié », explique-t-il.

« Pour le cancer du sein métastatique, où le cancer s’est propagé à d’autres parties du corps, les taux de survie à 10 ans sont plus faibles en fonction de l’état d’avancement de votre cancer », ajoute-t-il. « Cependant, la bonne nouvelle est que de nouveaux traitements deviennent disponibles même pour les personnes atteintes d’une maladie très avancée. »

Schmid dit que certaines des avancées majeures dans la détection et le traitement du cancer du sein au cours des 20 dernières années comprennent des programmes de dépistage améliorés, de nouvelles thérapies telles que l’immunothérapie et le profilage génétique.

En ce qui concerne le dépistage, Schmid dit que la mammographie 3D permet des images plus précises, ce qui signifie que les médecins peuvent détecter le cancer à des stades plus précoces.

Pendant ce temps, « l’immunothérapie – qui utilise le système immunitaire de l’organisme pour reconnaître et tuer les cellules cancéreuses – a donné d’excellents résultats pour le cancer du sein triple négatif », explique-t-il.

Comment vous pouvez réduire votre risque de cancer du sein
Bien que les traitements du cancer du sein aient considérablement progressé au cours des 30 dernières années, les experts de la santé affirment que la prévention reste le meilleur remède.

« Il n’y a pas de cause unique au cancer du sein. Il résulte d’une combinaison de la façon dont nous vivons nos vies, de nos gènes et de notre environnement », précise Lisa Jacques, infirmière en chef en oncologie chez Perci Health.

Bien qu’il n’y ait pas de moyens définitifs de prévenir le cancer du sein, elle dit qu’il existe certains changements de mode de vie que vous pouvez mettre en œuvre pour aider à réduire votre risque.

ResearchTrusted Source a découvert que la consommation d’alcool peut augmenter le risque de cancer du sein jusqu’à 7 à 16 %.

Jacques insiste sur le fait qu’il n’y a pas de quantité d’alcool sans danger lorsqu’il s’agit de réduire votre risque de cancer du sein, mais elle conseille de limiter votre consommation d’alcool à un maximum de 14 unités par semaine. Cela équivaut à peu près à six pintes de bière ou à une bouteille et demie de vin par semaine.

Arrêter de fumer est également très bénéfique.

« Il y a de plus en plus de preuves que le tabagisme peut augmenter le risque de cancer du sein et le risque est plus élevé si vous avez des antécédents familiaux importants de cancer du sein », souligne Jacques.

Cependant, arrêter de fumer peut être difficile pour beaucoup. C’est pourquoi Jacques conseille de consulter un médecin qui pourra peut-être vous orienter vers des programmes de sevrage tabagique efficaces.

Le maintien d’un poids santé est également essentiel lorsqu’il s’agit de réduire votre risque de cancer du sein.

« Essayez de rester actif dans la mesure du possible », conseille Jacques. « Vous n’avez pas besoin de faire des entraînements de haute intensité ou de payer un abonnement à un gymnase. Une courte promenade quotidienne à l’extérieur, à faible impact et gratuite, peut faire toute la différence.

Comme de nombreux cancers, la détection précoce peut améliorer les taux de survie au cancer, et c’est pourquoi il est primordial de vérifier régulièrement vos seins.

Jacques conseille de vérifier la présence de grumeaux une fois par mois, idéalement le même jour chaque mois, en levant les bras et frottez votre main autour du sein dans un mouvement circulaire.

Il est essentiel de connaître votre corps et de savoir ce qui est nouveau ou inhabituel. « Par exemple, vous remarquerez peut-être un changement de taille, une sensation de peau, une éruption cutanée, des bosses ou des changements de mamelon », explique Jacques.

« Vous pourriez aussi ressentir de la douleur. Cependant, la douleur n’est pas toujours présente, vous ne devriez donc pas vous fier à cela tout seul », ajoute-t-elle.

Si vous remarquez des changements, il est impératif que vous en parliez avec votre médecin ou votre équipe d’oncologie.

Néanmoins, Jacques souligne que les traitements disponibles et que les perspectives globales pour les patientes atteintes du cancer du sein se sont améliorées à pas de géant, en partie grâce aux efforts de plaidoyer de personnes comme Newton-John.

« Beaucoup de gens vivent maintenant une vie longue et heureuse après un diagnostic de cancer », dit Jacques.

Related Articles

4 Commentaires

  1. Sıcak hd Kalite toon porno resimler toplanan ve
    sıralanmış Gelen tüm üzerinde bu Internet var bekliyor için olması görüldü at!
    Ücretsiz yetişkin porno comix, aile adam
    ve simpsons porno parodies, XXX 3d seks pictures, Güzel Hentai ve Anime
    siktir et galleries, overwatch ve Dünya bu warcraft porno sahneler.

  2. Homo pooper Seks Grup Seks Sinema Bbc. Duration. Added: 1 year ago.

    Buyuk Canvara Karsi Eyersiz anal gay Seks Bbc.
    Duration: 18:07. Added: 1 year ago. twenty Cm Canavar butt homosexual Seks Bbc.
    Duration: 21:46. Added: 11 months ago. Grup homosexual butthole
    Seks Osurt Beni Bbc. Duration: 26:54. Added: 1 year ago.
    Iak Seks. Duration: 14:50. Added: 9 years ago.
    Seks Met Je Vader. Duration: 13:40. Added: 6 years ago.
    Other Free Gay Tube Sites: XL Gay Tube. Good Gay.

    Gold Gay. X Gay.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

96,645FansJ'aime
0SuiveursSuivre
- Advertisement -

Latest Articles