Le séisme dans le sud-ouest de la Chine fait 21 morts et provoque des glissements de terrain

1
49

Au moins 21 personnes auraient été tuées dans un tremblement de terre de magnitude 6,8 qui a secoué lundi la province du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, déclenchant des glissements de terrain et secouant des bâtiments dans la capitale provinciale de Chengdu, dont les 21 millions d’habitants sont déjà bloqués par le COVID-19.

In this photo provided by China's Xinhua News Agency, fallen rocks are seen on a road near Lengqi Town in Luding County of southwest China's Sichuan Province Monday, Sept. 5, 2022. A strong earthquake killed multiple people, triggered landslides and shook residents in a major city under lockdown in southwestern China on Monday, state media reported.(Xinhua via AP)

In this image taken from video footage run by China's CCTV, rescuers prepare their duty following an earthquake in Luding County of southwest China's Sichuan Province Monday, Sept. 5, 2022. A strong earthquake killed multiple people, triggered landslides and shook residents in a major city under lockdown in southwestern China on Monday, state media reported. (CCTV via AP)

Le tremblement de terre a frappé une zone montagneuse du comté de Luding peu après midi, a indiqué le Centre des réseaux sismiques de Chine.

Le Sichuan, qui se trouve au bord du plateau tibétain où les plaques tectoniques se rencontrent, est régulièrement frappé par des tremblements de terre. Deux tremblements de terre en juin ont tué au moins quatre personnes.

Parallèlement aux décès, les autorités ont signalé des chutes de pierres et de terre à flanc de montagne, causant des dommages aux maisons et des coupures de courant, a déclaré la chaîne de télévision publique CCTV. Un glissement de terrain a bloqué une route rurale, la laissant jonchée de rochers, a déclaré le ministère de la Gestion des urgences.

Les bâtiments ont tremblé à Chengdu, à 200 kilomètres (125 miles) de l’épicentre. La résidente Jiang Danli a déclaré qu’elle s’était cachée sous un bureau pendant cinq minutes dans son appartement au 31e étage. Beaucoup de ses voisins se sont précipités en bas, se méfiant des répliques.

« Il y a eu un fort tremblement de terre en juin, mais ce n’était pas très effrayant. Cette fois, j’ai eu vraiment peur, parce que j’habite à un étage élevé et les secousses m’ont donné le vertige », a-t-elle déclaré à l’Associated Press.

Le tremblement de terre et le confinement font suite à une vague de chaleur et à une sécheresse qui ont entraîné des pénuries d’eau et des coupures d’électricité en raison de la dépendance du Sichuan à l’hydroélectricité. Cela s’ajoute au dernier verrouillage majeur dans le cadre de la politique stricte «zéro-COVID» de la Chine.

Les deux derniers mois à Chengdu « ont été bizarres », a déclaré Jiang.

Le U.S. Geological Survey a enregistré une magnitude de 6,6 pour le séisme de lundi à une profondeur relativement faible de 10 kilomètres (6 miles). Les mesures préliminaires par différentes agences diffèrent souvent légèrement.

Le tremblement de terre le plus meurtrier de Chine ces dernières années a été un séisme de magnitude 7,9 en 2008 qui a tué près de 90 000 personnes dans le Sichuan. Le tremblement a dévasté des villes, des écoles et des communautés rurales à l’extérieur de Chengdu, entraînant un effort de plusieurs années pour reconstruire avec des matériaux plus résistants.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here