27 C
France
samedi, avril 13, 2024

s'abonner

Le vélo régulier peut-il contrer votre mauvais sommeil ?

Le sommeil et l’exercice sont tous deux cruciaux pour la santé globale, mais une nouvelle étude suggère que l’exercice peut aider à contrer les conséquences d’un mauvais sommeil sur la santé. Cet article se penche sur la recherche sur l’interaction entre l’exercice et le sommeil.

Une équipe de chercheurs a cherché à mieux comprendre le pouvoir protecteur de l’exercice en analysant les données de plus de 92 000 adultes du Royaume-Uni âgés de 40 à 73 ans dans leur nouvelle étude. Les participants portaient des bracelets entre 2013 et 2015, qui mesuraient leur sommeil ainsi que leurs habitudes d’exercice. Les chercheurs ont ensuite suivi les résultats de santé des participants pendant plusieurs années pour examiner la relation entre le sommeil, l’exercice et la santé globale.

Les chercheurs se sont appuyés sur de nombreuses recherches antérieures qui ont montré que le sommeil et la forme physique sont essentiels à la santé globale. Cependant, cette nouvelle étude a ajouté une découverte intéressante à notre compréhension actuelle.

150 minutes d’exercice par semaine et un mauvais sommeil
La première découverte de l’étude n’était pas surprenante, les participants ayant un mauvais sommeil et un faible niveau d’exercice avaient un risque plus élevé de mortalité, notamment par cancer et maladies cardiovasculaires. D’autre part, l’étude a également révélé que ceux qui faisaient beaucoup d’exercice ne présentaient pas de risque accru de décès, même lorsqu’ils dormaient moins de 6 heures par nuit. La recherche suggère que faire 150 minutes d’activité physique modérée à vigoureuse par semaine pourrait contrecarrer certaines conséquences sur la santé associées à un mauvais sommeil.

La conclusion est simple : si vous n’êtes pas en mesure de gérer votre sommeil de manière optimale en ce moment, vous devriez au moins prévoir du temps pour faire une activité physique modérée ou vigoureuse.

Man sleeping

Comment l’exercice peut-il compenser un mauvais sommeil ?
Il existe plusieurs explications possibles à ces nouvelles découvertes. En effet, l’exercice peut réduire l’inflammation et réguler le métabolisme ainsi que l’activité du système nerveux sympathique. Il améliore également la tension artérielle et la sensibilité à l’insuline. De plus, l’exercice augmente la production d’adénosine dans le cerveau, qui fonctionne comme une aide naturelle au sommeil. Plus l’adénosine est générée tout au long de la journée, plus il est facile de s’endormir le soir et plus votre prochaine nuit de sommeil sera reposante et réparatrice.

Risques de mauvais sommeil
Il peut être tentant de simplement sacrifier le sommeil et de faire un peu d’exercice à la place. Malheureusement, il y a des risques associés à cela, même en tenant compte de l’impact bénéfique de l’exercice sur le sommeil. Par exemple, si vous manquez de sommeil, il se peut que vous manquiez d’énergie pour rester actif toute la journée et faire du vélo régulièrement. Les différences individuelles dans les besoins en sommeil doivent également être prises en compte, car certaines personnes peuvent bien fonctionner avec moins d’heures de sommeil, mais d’autres subiront des conséquences sur leur santé plus tard. Il est également important de se rappeler que les athlètes privés de sommeil sont plus sujets aux blessures pendant les séances d’entraînement.

Trouver un équilibre
Cette nouvelle étude nous donne encore plus de raisons de maintenir un programme régulier d’exercice. Mais reconnaître et respecter les besoins individuels en sommeil est essentiel, car tout le monde n’a pas besoin de la même quantité de repos pour bien fonctionner. En fin de compte, la clé du maintien d’une santé optimale est de trouver un équilibre entre un sommeil suffisant et une activité physique régulière.

 

Source: www.welovecycling.com

Related Articles

Stay Connected

96,645FansJ'aime
0SuiveursSuivre
- Advertisement -

Latest Articles