26 C
France
mercredi, septembre 28, 2022

s'abonner

L’Egypte veut approvisionner l’Europe en électricité via un câble électrique sous-marin qui passerait par la Grèce

Avec des accords de plus de 30 milliards $ dans le domaine de l’hydrogène et de l’ammoniac verts signés lors de la seule journée du 25 aout 2022, l’Egypte affiche son ambition claire et sérieuse de devenir un hub énergétique et un fournisseur mondial d’énergie propre.

Jeudi 1er septembre, le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a reçu Dimitris Copelouzos, président du groupe grec Copelouzos, pour discuter de la mise en place d’un câble électrique sous-marin qui transporterait l’énergie renouvelable produite en Egypte vers l’Europe via la Grèce.

Concrètement, les deux parties ont discuté de la mise en place de projets d’énergie solaire et éolienne qui permettraient de générer un total de 9,5 gigawatts d’électricité, qui serait ensuite exporté vers l’Europe.

La disponibilité d’infrastructures électriques modernes, de lignes de transmission, de réseaux de distribution et de contrôle de qualité permettrait à l’Egypte d’assurer le bon fonctionnement du projet.

Ces discussions s’inscrivent dans la vision du président al-Sissi de faire de l’Egypte un point d’interconnexion de l’électricité entre l’Afrique et l’Europe.

En septembre 2021, l’Egypte et la Grèce étaient déjà en pourparlers pour construire une connexion électrique sous-marine capable d’acheminer 2 GW d’électricité à travers la Méditerranée.

Se félicitant de ce partenariat et mettant l’accent une fois de plus sur l’ambition de l’Egypte de devenir un hub énergétique mondial, le président al-Sissi a souligné l’importance de « renforcer la coopération conjointe avec la société grecque pour produire et transmettre de l’énergie propre. Une coopération qui ne servira pas seulement l’Égypte et la Grèce, mais aussi l’Europe et l’Afrique, consolidant ainsi la position de l’Égypte en tant que centre régional pour le commerce de toutes les formes d’énergie ».

Au vu des nombreux accords signés et discussions entamées récemment entre les autorités égyptiennes et des compagnies internationales, on peut dire que le pays est sur la bonne voie pour atteindre les ambitions qu’il s’est fixé en termes d’énergie propre.

Si ce nouveau projet venait à se concrétiser, il propulserait l’Egypte au rang des l’un des plus grands producteurs et fournisseurs d’électricité à base d’énergie propre en Afrique.

Notons qu’un projet similaire est en cours de réalisation entre le Maroc et la Grande-Bretagne.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

96,645FansJ'aime
0SuiveursSuivre
- Advertisement -

Latest Articles