24 C
France
mardi, novembre 29, 2022

s'abonner

Les États-Unis ont conclu un accord avec les îles du Pacifique, offrant de « gros chiffres en dollars »

Les États-Unis affirment avoir convenu d’un partenariat avec les îles du Pacifique qui offre la perspective d’une «aide financière importante» à une région où la Chine étend son influence.

Le président américain Joe Biden accueille des dirigeants et des représentants de 14 nations insulaires pour un sommet de deux jours à la Maison Blanche, alors que le pays intensifie son engagement dans la région.

Le Washington Post a cité des responsables américains disant que l’administration Biden annoncerait qu’elle investirait plus de 860 millions de dollars dans des programmes élargis pour aider les îles, en plus de plus de 1,5 milliard de dollars fournis au cours de la dernière décennie.

Il a ajouté que tous les dirigeants en visite, y compris le président des Îles Salomon Manasseh Sogavare, avaient accepté la déclaration en 11 points. Des informations publiées mercredi ont suggéré que Sogavare, qui s’est rapproché de la Chine ces derniers mois, n’était pas prêt à signer.

La Maison Blanche n’a fait aucun commentaire immédiat sur le chiffre du financement, mais un responsable américain a déclaré à l’agence de presse Reuters que le rapport était exact.

Les États-Unis courtisent les nations insulaires du Pacifique à un moment où Pékin est de plus en plus actif dans la région, offrant de nouveaux investissements et, dans le cas des Îles Salomon, un pacte de sécurité. Certains des dirigeants se méfient de la Chine, mais aussi du fait qu’ils seront pris au milieu des deux superpuissances.

 

Un responsable qui a informé les journalistes avant la réunion a reconnu que Washington n’avait pas accordé suffisamment d’attention au Pacifique et proposerait de nouvelles initiatives avec des « chiffres importants ».

Parmi les mesures, les États-Unis prévoient d’étendre leur empreinte diplomatique dans la région – en ouvrant trois nouvelles missions et en créant un nouveau poste d’ambassadeur au Forum des îles du Pacifique, l’organe régional clé. Il prévoit également de rétablir une mission de l’Agence américaine pour le développement international à Fidji.

Les dirigeants sont fêtés autour de Washington, DC, et jeudi ils déjeuneront au Congrès américain et dîneront avec le président à la Maison Blanche.

S’adressant aux dirigeants des îles du Pacifique avant le début du sommet, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déclaré qu’ils s’étaient « réunis autour d’une déclaration de partenariat entre les États-Unis et le Pacifique », qui fournirait une « feuille de route » pour leur future relation. .

Tenant un document, il a déclaré que cela montrait que les États-Unis et les îles du Pacifique avaient une « vision partagée de l’avenir et une détermination à construire cet avenir ensemble ».

Blinken a déclaré que la vision partagée « reconnaît que ce n’est qu’en travaillant ensemble que nous pourrons réellement relever les plus grands défis de notre temps, auxquels sont confrontés tous nos citoyens ».

Il a cité la crise climatique, les urgences sanitaires, la promotion des opportunités économiques et la préservation d’un « Indo-Pacifique libre et ouvert » où chaque nation, quelle que soit sa taille, « a le droit de choisir sa propre voie ».

La concurrence stratégique dans les îles du Pacifique s’est considérablement intensifiée cette année après que la Chine a signé l’accord de sécurité avec les Salomon. La nation insulaire du Pacifique a transféré ses relations diplomatiques officielles de Taipei à Pékin en 2019 dans un mouvement qui a également approfondi les divisions nationales.

Pour les dirigeants du Pacifique, le changement climatique est une question cruciale et les pourparlers à Washington, DC, comprenaient une session animée par John Kerry, l’envoyé spécial présidentiel pour le climat.

Kerry a félicité les dirigeants régionaux pour un objectif climatique mondial plus ambitieux que celui convenu lors du sommet sur le climat de Paris en 2015.

« Cela vient vraiment de votre persévérance et de votre engagement, alors je tiens à vous en remercier. Cela a fait une différence dans le monde », a-t-il déclaré.

Une source proche des discussions a déclaré à Reuters qu’un accord sur les câbles sous-marins était également probable.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

96,645FansJ'aime
0SuiveursSuivre
- Advertisement -

Latest Articles