25 C
France
lundi, décembre 5, 2022

s'abonner

L’Europe se réchauffe deux fois plus que la moyenne mondiale, selon un rapport de l’ONU

L’Europe s’est réchauffée à plus du double de la moyenne mondiale au cours des trois dernières décennies et a connu une augmentation de la température plus importante que tout autre continent, a déclaré l’Organisation météorologique mondiale des Nations Unies.

Les températures moyennes dans la région européenne ont augmenté de 0,5 degré Celsius (0,9 degré Fahrenheit) chaque décennie depuis 1991, selon le rapport conjoint de l’Organisation météorologique mondiale et du Copernicus Climate Change Service de l’Union européenne publié mercredi.

« L’Europe présente une image en direct d’un monde qui se réchauffe et nous rappelle que même les sociétés bien préparées ne sont pas à l’abri des impacts d’événements météorologiques extrêmes », a déclaré le secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas, dans un communiqué.

L’Europe connaît des températures record et est devenue un « hotspot caniculaire » ces dernières années.

Les glaciers alpins ont perdu 30 mètres (un peu moins de 100 pieds) d’épaisseur de glace entre 1997 et 2021, tandis que la calotte glaciaire du Groenland fond rapidement et contribue à accélérer l’élévation du niveau de la mer.

« Cette année, comme en 2021, de grandes parties de l’Europe ont été touchées par de vastes vagues de chaleur et de sécheresse, alimentant des incendies de forêt », a déclaré Taalas, dénonçant également « la mort et la dévastation » des « inondations exceptionnelles » de l’année dernière.

Les conditions météorologiques extrêmes qui s’aggravent de plus en plus en raison du changement climatique ont créé des dommages dépassant les 50 milliards de dollars en Europe l’année dernière. Le rapport a averti que les températures continueraient probablement d’augmenter dans toute l’Europe à un rythme supérieur aux changements de température moyens mondiaux, quels que soient les niveaux futurs de réchauffement climatique.

Une grande partie du continent se trouve dans la région subarctique et arctique, qui est la région qui se réchauffe le plus rapidement sur Terre.

Entre 1990 et 2020, l’UE a réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 31%, visant à atteindre 55% d’ici 2030, selon le rapport. Il a également ajouté que l’Europe est également l’une des régions les plus avancées en matière de coopération transfrontalière en matière d’adaptation au changement climatique.

« La société européenne est vulnérable à la variabilité et au changement climatiques », a déclaré Carlo Buontempo, responsable du Centre européen des prévisions météorologiques à moyen terme (ECMWF) de Copernicus.

« Mais l’Europe est également à la pointe de l’effort international visant à atténuer le changement climatique et à développer des solutions innovantes pour s’adapter au nouveau climat avec lequel les Européens devront vivre. »

Le rapport a été publié quelques jours avant la conférence annuelle des Nations Unies sur le climat COP 27, qui débutera en Égypte le 6 novembre.

Les dirigeants mondiaux, dont le président français Emmanuel Macron et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, devraient être présents et discuter de la manière de faire face au réchauffement de la terre.

Related Articles

Stay Connected

96,645FansJ'aime
0SuiveursSuivre
- Advertisement -

Latest Articles