25 C
France
lundi, décembre 5, 2022

s'abonner

Passer au vert : la voie vers l’efficacité et la durabilité du centre de données

Selon un rapport de Pike Research, il a été estimé que d’ici 2021, le cloud comput aurait pu contribuer à réduire l’empreinte carbone mondiale de l’informatique jusqu’à 38 %, en fonction, c’est-à-dire du développement de centres de données économes en énergie.

L’empreinte énergétique du secteur informatique est estimée à 7 % de la consommation mondiale d’électricité, selon Greenpeace International. Bien que le centre de données et l’espace de colocation ne représentent qu’une petite partie de l’ensemble de l’industrie informatique, la consommation d’énergie nécessaire est assez importante. En fait, le département américain de l’énergie rapporte que les centres de données consomment 10 à 50 fois plus d’énergie par surface au sol qu’un immeuble de bureaux commercial typique et représentent collectivement environ 2 % de la consommation totale d’électricité aux États-Unis.

Alors que les chiffres continuent de s’accumuler dans un contexte de préoccupation croissante pour le changement climatique, des entités gouvernementales de l’État de Californie à la Nouvelle-Zélande proposent des réglementations renforcées concernant les émissions de carbone. Et, alors que de plus en plus d’entreprises font déjà le saut vers l’efficacité énergétique pour réduire les coûts des centres de données, beaucoup se tournent vers des fournisseurs dotés d’une solide stratégie de durabilité qui peuvent offrir des options de centres de données écologiques et rentables.

Qu’est-ce qu’un centre de données vert ?

À la base, un centre de données « vert » est un centre de données durable, conçu pour minimiser son impact sur l’environnement en se concentrant sur des éléments clés, de l’utilisation de l’énergie et de l’eau à la création de CO2. En ce qui concerne la durabilité et les centres de données, l’énergie est le facteur le plus critique.

Pour les centres de données existants, il existe plusieurs façons de devenir plus durables, notamment des mises à niveau des systèmes de refroidissement et électriques, la gestion de l’air, des serveurs à faible consommation avec ventilation naturelle, la récupération de chaleur, des sources d’énergie renouvelables, etc.

Les nouveaux centres de données écologiques sont construits dans un souci de durabilité afin d’économiser de l’énergie ou d’éliminer les déchets énergétiques.

Les changements requis pour la durabilité peuvent être coûteux et complexes. Cependant, de nombreuses organisations relèvent le défi avec créativité, qu’il s’agisse d’un intérêt croissant pour la localisation d’installations dans des régions froides pour permettre un refroidissement par air libre, ou simplement de faire la transition vers l’informatique de pointe. De plus, les avantages à long terme ne peuvent pas être surestimés, y compris des économies de coûts importantes dans les opérations et la maintenance.

Avantages du centre de données écologique :

Retarde les dépenses coûteuses : les centres de données coûtent cher. Pourquoi? Ils ont des dépenses pour les estimations de consommation d’énergie. Les centres de données écologiques éliminent cet excès en n’utilisant que la puissance dont ils ont besoin.
Réduit la consommation d’électricité et d’énergie – La réduction de la consommation d’énergie apporte non seulement des avantages économiques, mais est nettement meilleure pour l’environnement. Les équipements plus récents et plus écologiques sont non seulement plus performants, mais aussi plus économes en énergie.
Réduit les émissions de carbone : les centres de données contribuent à 2 % des émissions mondiales totales de gaz à effet de serre. La réduction de ceux-ci réduira non seulement votre empreinte carbone et vos dépenses d’exploitation, mais profitera également à la qualité globale de l’air.
Diminue la consommation d’eau – Le changement climatique signifie que les réservoirs sont au plus bas. La réduction de la consommation d’eau dans les systèmes de refroidissement renforcera la durabilité tout en économisant de l’énergie et des coûts d’exploitation.
Réduit la production de déchets : les centres de données écologiques utilisent non seulement des PDU plus efficaces pour surveiller la consommation d’énergie, mais élaborent également des stratégies pour récupérer l’énergie inutilisée, y compris l’utilisation excessive de la chaleur.

Comment passer au vert :

1-Apr-13-2022-02-51-00-53-PM

  • Minimiser l’empreinte du bâtiment. Concevez des centres de données avec moins de matériaux de construction ou des matériaux de construction, des tapis et des peintures à faibles émissions pendant la construction. Visez de meilleurs niveaux de PUE (efficacité de l’utilisation de l’énergie), ce qui se traduit également par une empreinte carbone plus faible.
  • Mettre à jour les systèmes de gestion des câbles. Une mauvaise gestion des câbles peut bloquer les évents, les ventilateurs et le flux d’air en général, entraînant une augmentation des besoins en énergie et en CVC. Une gestion efficace des câbles maintient les allées chaudes/froides, la séparation de l’air, même s’il s’agit simplement d’obturer des panneaux en conjonction avec le confinement des allées.
  • Remplacez les serveurs inefficaces ou hérités. Les estimations montrent que jusqu’à un cinquième de tous les serveurs sont inactifs tout en consommant de l’énergie et d’autres ressources. Assurez-vous que tous les équipements du centre de données qui ne sont plus utilisés sont correctement mis hors service et éteints.
  • Utilisez des technologies économes en eau et de refroidissement gratuit. Puisez dans les approvisionnements en eau récupérée là où ils sont disponibles pour minimiser votre utilisation d’eau potable.
  • Se lancer dans les énergies renouvelables. Cela inclut les énergies alternatives telles que la technologie photovoltaïque, les pompes à chaleur, la technologie de refroidissement par évaporation et le vent. L’objectif est de réduire la dépendance aux combustibles fossiles, ce qui ne réduit pas seulement l’empreinte carbone, mais également l’impact global sur l’environnement.
  • Choisissez l’emplacement à basse température. Les installations de construction dans les régions où les températures sont basses profitent automatiquement du refroidissement naturel.
  • Mettre en œuvre des stratégies de recyclage des déchets électroniques. Réutiliser l’énergie alimentant les systèmes de refroidissement pour chauffer les installations voisines et d’autres structures industrielles.

 

Related Articles

Stay Connected

96,645FansJ'aime
0SuiveursSuivre
- Advertisement -

Latest Articles