Diverses réactions sont possibles dans le contexte d’une pandémie de COVID-19

La pandémie actuelle de COVID-19 est une situation particulière et rare. Cela peut affecter les gens physiquement, mais aussi psychologiquement. Dans ce type de contexte, de nombreuses personnes connaîtront des réactions de stress, d’anxiété et de dépression. Cette page doit être considérée comme un outil qui peut vous aider à minimiser les répercussions de ce genre de réactions sur votre vie.

Que veut dire stresser ?

Le stress est une réponse physiologique normale à une situation anormale. En tant que tel, il fait partie intégrante de notre vie. Il permet à notre corps de s’adapter à la multiplicité des événements positifs et négatifs que nous vivons, comme une naissance, un mariage, une perte d’emploi, etc. Le stress va et vient de lui-même, selon les facteurs en cause. Par exemple, si vous vous sentez stressé au travail mais moins à la maison le soir ou le week-end, on pourrait en déduire que les facteurs de stress sont liés au travail.

Que signifie anxiété ?

Contrairement à la peur, qui est une réponse à une menace bien définie et bien réelle, l’anxiété est une réponse à une menace vague ou inconnue. L’anxiété se manifeste lorsque nous croyons qu’un événement dangereux ou malheureux peut se produire et que nous l’attendons. Chacun éprouve de l’anxiété à son degré et à son intensité. La façon dont l’événement anticipé est perçu influencera grandement l’intensité de l’expérience d’anxiété.

Que signifie dépression ?

Le dictionnaire définit la dépression comme un état passager de lassitude, de découragement et de tristesse. La dépression peut apparaître de diverses manières physiques et psychologiques. Son intensité varie d’une personne à l’autre.

Symptômes potentiels liés au stress, à l’anxiété et à la dépression

Les réactions au stress, à l’anxiété et à la dépression peuvent apparaître de diverses manières physiques, psychologiques, émotionnelles et comportementales pour un individu donné.

Symptômes physiques

  • Maux de tête, tensions cervicales, problèmes gastro-intestinaux, etc.
  • Problèmes de sommeil
  • perte  de l’appétit
  • Baisse d’énergie, fatigue.

Symptômes psychologiques et émotionnels

  • Inquiétudes et insécurité liées aux virus
  • Sentiment d’être dépassé par les événements, impuissance
  • Une auto-verbalisation qui ne reflète pas toujours la réalité
  • Vision négative des choses ou des événements quotidiens
  • Sentiments de découragement, d’insécurité, de tristesse, de colère, etc.

Symptômes comportementaux

  • Difficulté à se concentrer
  • Irritabilité, agressivité
  • Pleurs
  • Retrait, insularité
  • Difficulté à prendre des décisions
  • Consommation accrue d’alcool, de drogues, de tabac et/ou de médicaments, etc.

Moyens d’améliorer la situation

Tous ces symptômes de stress, d’anxiété et de dépression sont tout à fait normaux dans le contexte d’une pandémie. La plupart des gens ont les ressources et la force mentale pour s’adapter à ce type de situation. Vous devez d’abord vous fier à la façon dont vous vous adaptez habituellement aux situations difficiles. Voici quelques autres façons pour vous de minimiser les répercussions de ces réactions dans votre vie quotidienne.

Rester informé

Des informations insuffisantes et contradictoires peuvent aggraver les réactions.

Utilisez des sources d’information fiables. Méfiez-vous des reportages sensationnalistes provenant de sources peu connues ou douteuses. Prenez le temps de confirmer ces informations auprès de sources officiellement reconnues.

S’il est important de rester suffisamment informé, limitez le temps nécessaire pour rechercher des informations sur la COVID-19 et ses conséquences. La surcharge d’informations peut aggraver votre réaction au stress, à l’anxiété et à la dépression.

Prends soin de toi

Soyez attentif à vos sentiments, émotions et réactions et autorisez-vous à les exprimer à une personne en qui vous avez confiance. Écrivez-les ou exprimez-les par le biais d’activités physiques ou autres.

  • Utilisez l’activité physique pour évacuer le stress et éliminer les tensions.
  • Adoptez des habitudes de vie saines comme une bonne alimentation et un sommeil suffisant.
  • Limitez votre accès aux facteurs de stress.
  • Accordez-vous les petits plaisirs de la vie comme écouter de la musique, prendre un bain chaud, lire, etc.
  • Restez en contact avec des personnes qui vous font du bien.
  • Rappelez-vous les stratégies gagnantes que vous avez utilisées dans le passé pour traverser des moments difficiles.
  • Comptez sur vos propres forces.
  • Fixez-vous des limites, comme refuser une tâche que vous ne voulez pas faire et qui n’est pas essentielle.
  • Apprenez à déléguer et laissez les autres vous aider (cela peut consister à demander à vos enfants de faire la vaisselle).

De manière générale, il est possible de surmonter les réactions au stress, à l’anxiété et à la dépression. Pourtant, un certain malaise peut persister pendant quelques semaines ou quelques mois, et même s’aggraver. Les éléments suivants peuvent être des signes que votre état de santé se détériore.

Ces signes peuvent signifier que vos ressources personnelles ne suffisent plus à gérer vos soucis au quotidien. Demander de l’aide pourrait être bénéfique.

Symptômes physiques

  • Sentiments d’étouffement, rythme cardiaque rapide, vertiges, nausées
  • Problèmes de sommeil majeurs
  • Réduction prononcée de l’appétit, éventuellement associée à une perte de poids
  • Faible énergie et fatigue ou épuisement prononcé

Symptômes psychologiques et émotionnels

  • Anxiété et peur écrasante
  • Se sentir paniqué quand on entend parler du virus
  • Pensées négatives envahissantes
  • Perte de plaisir et d’intérêt pour les activités que vous aimez habituellement

Symptômes comportementaux

  • Difficulté à effectuer les tâches quotidiennes
  • Éviter toute personne extérieure à la maison par peur de la contagion
  • Surveillance obsessionnelle des symptômes du coronavirus
  • pleurs intenses et fréquents
  • Irritabilité et agressivité prononcées, conflit avec les autres membres du ménage
  • Incapacité à se concentrer
  • Abus d’alcool, de drogues et de médicaments
Commentez via Facebook