Les effets des difficultés financières sur l’humeur

0
95

Les difficultés financières, surtout ceux que l’on subit sur le long terme, ont des conséquences sur la santé mentale et physique. Le stress est bien évidemment le symptôme le plus flagrant, car la pression subie au quotidien va affecter le mental en premier lieu et lorsque le stress perdure, ses effets en seront d’autant plus marquants. Entre les migraines insupportables, l’irritabilité à longueur de temps, les insomnies à répétitions, les problèmes digestifs et les risques d’apparition de problèmes cardiaques, les effets sont catastrophiques. À la longue, les tensions, le stress et la perte d’estime de soi peuvent même entrainer des pensées suicidaires.

Une mauvaise issue

 

Les gens qui n’arrivent pas à se relever de difficultés financières choisissent bien souvent d’y faire face, non en recherchant des solutions pour y remédier, mais en calmant leur stress par l’adoption de comportements à risques (drogue, alcool, médicaments en excès, jeux, etc.). Ce choix entrainera par la suite une humeur exécrable et un état malheureux.

Les gens qui souffrent de ce type de stress auront tendance à s’en prendre à leurs proches et leurs amis et finir par volontairement s’isoler de ces derniers. Cependant, le repli sur soi est à éviter, car cela ne fera qu’aggraver la dépression. Au fil du temps, les contraintes budgétaires se ressentiront sur l’image que l’on a de soi puisqu’elle s’en trouvera altérée. Aussi, les personnes qui souffrent d’un stress financier auront tendance à se négliger, à choisir délibérément de ne plus prendre d’eux et cela aura au final pour effet de les pousser encore un peu plus vers le bas.

Comment remédier à la situation ?

 

Sauf pour ceux qui gagnent à l’Euromillion, il faut commencer par se dire que l’argent ne fait pas le bonheur et qu’il y a d’autres solutions qui permettent de retrouver une santé financière et une santé mentale dans la même foulée. Aussi, il ne faut pas ressentir de honte ou d’embarras lorsqu’on a des problèmes financiers puisqu’on n’est définitivement pas le seul à en souffrir. L’isolement social n’est pas la solution, il faut plutôt en parler à ses proches et même consulter un professionnel au besoin. Ils pourront apporter un soutien affectif et moral en ces périodes troubles.

Il ne sera à rien de se sentir coupable de l’état des choses actuel. Il vaut mieux arrêter de se miner avec les pensées négatives et de se tourner vers l’avenir et les solutions qui pourraient aider à changer la donne. Plus on est optimiste, plus les choses s’arrangeront d’elles-mêmes. Enfin, il faut à tout prix essayer de reprendre le contrôle et établir un plan d’action pour ne pas retomber dans l’enfer du stress financier. Une fois que l’on accepte la situation et qu’on commence à rechercher les meilleurs moyens de se sortir de ce bourbier, on est plus à même d’aller vers un avenir plus radieux, loin des problèmes financiers.
 

Commentez via Facebook