Chic, calme et résidentiel, Neuilly-sur-Seine est une banlieue à la limite ouest de Paris. Bien que le quartier lui-même reste discret, il est à distance de marche ou à quelques minutes en métro des sites touristiques, des musées et des parcs que le monde entier connaît et aime.

Les 17e, 16e et 8e arrondissements bordent Neuilly-sur-Seine, ce qui met l’Arc de Triomphe, le Musée Marmottan, le Parc Monceau et bien d’autres encore à votre portée. Et lorsque la journée est terminée et que vous avez fait le plein de culture, de restaurants et de vie nocturne, vous pouvez vous retirer de la ville trépidante et vous rendre dans votre paisible chez-soi au bord de la Seine.

Partons à la découverte des meilleures choses à faire à Neuilly-sur-Seine :

Folie Saint James

  1. Folie Saint-Jacques

Un joli symbole de la démesure de l’Ancien Régime survit rue de Longchamp, à une rue de la rivière.

L’hôtel particulier et le parc ont été commandés par Claude Baudard de Saint James, trésorier de la Marine française sous le règne de Louis XVI. Ils ont été planifiés par François-Joseph Bélanger à la fin des années 1770, et la seule consigne de Saint James à son architecte était : « Faites ce que vous voulez pourvu que cela coûte cher » ! Il y a un beau manoir palladien donnant sur un parc avec un dorique sous une grotte artificielle. La maison et son parc ont récemment fait l’objet d’une rénovation de deux ans, leur restituant leur splendeur du XVIIIe siècle.

 

Neuilly-sur-Seine

  1. Sites touristiques locaux

Neuilly-sur-Seine

Bien que Neuilly-sur-Seine soit un endroit idéal pour vivre pour sa faible criminalité, ses boutiques élégantes, ses restaurants et son ambiance haut de gamme, il n’y a pas grand-chose à faire pour les touristes. Mais lors d’une promenade décontractée dans la région, vous trouverez de quoi vous enthousiasmer pendant un certain temps si vous vous intéressez à son passé. Le château de Neuilly était la résidence préférée de Louis-Philippe Ier pendant la monarchie de Juillet, mais a été détruit lors de la Révolution française de 1848 et les immenses terrains ont été divisés en sept boulevards et neuf rues.

Au 52 boulevard d’Argenson se trouve la dernière aile qui a été intégrée à un couvent en 1907.

Arc De Triomphe

  1. Arc de Triomphe

S’il fait beau, vous pouvez facilement marcher du côté est de Neuilly-sur-Seine le long de l’avenue de la Grande Armée jusqu’à l’un des monuments emblématiques du monde.

 

L’Arc de Triomphe, si vous ne le savez pas déjà, est un arc de triomphe titanesque sur le modèle de l’Arc de Titus à Rome. Il a été commencé en 1806 et finalement inauguré 30 ans plus tard pour honorer les Français morts pendant la guerre d’Indépendance et les différentes campagnes de Napoléon. Approchez-vous pour voir les reliefs des batailles, découvrez la tombe du Soldat inconnu et montez sur le toit pour contempler chacune des 12 avenues rayonnantes.

Musée Marmottan Monet

  1. Musée Marmottan

A moins de dix minutes en taxi du Bois de Boulogne, le Musée Marmottan est le paradis des amoureux de Monet. Cela a commencé comme une exposition de meubles et d’art du Premier Empire, et tous ces objets du règne de Napoléon Ier sont magnifiques.

Mais dans les années 1960, le fils de Claude Monet, Michel, a fait don de sa collection de peintures de son père et, du jour au lendemain, le musée a eu plus d’œuvres de cet artiste que toute autre attraction au monde. Suite à des dons ultérieurs, il y a maintenant plus de 300 peintures impressionnistes et post-impressionnistes pour vous éblouir, par des sommités comme Renoir, Gauguin et Sisley.

Jardins du Trocadéro

  1. Trocadéro

Un autre site de renommée mondiale est à portée de main, et vous seriez négligent de ne pas descendre jusqu’au Trocadéro sur la rive droite de la Seine. Ici, sur la terrasse du Palais du Chaillot, vous aurez ce que l’on conviendra le plus est la vue ultime sur la Tour Eiffel. De jour comme de nuit, c’est un endroit superlatif, mais ne soyez pas surpris si vous devez attendre ou vous bousculer pour une séance photo décente. Le bâtiment sur lequel vous vous trouvez, ainsi que ses jardins en contrebas, ont été achevés pour l’Exposition internationale de 1937 : la Déclaration universelle des droits de l’homme a été adoptée à cet endroit même en 1948, et il y a également quatre musées différents à parcourir à l’intérieur.Louvre

 

  1. Louvre

Environ 15 minutes de porte-à-porte sur la ligne de métro 1 est un titan de la culture mondiale.

Le deuxième musée le plus visité au monde est une forteresse transformée en résidence royale qui regorge d’art et d’objets d’art de toutes les époques et régions du monde. S’il existe une civilisation ou un mouvement spécifique qui vous intéresse, vous trouverez ici quelque chose de pertinent et de fascinant à étudier. Mais il y a deux œuvres spécifiques que vous ne pouvez pas quitter sans voir : L’émouvante Liberté guidant le peuple de Delacroix et La Joconde de Léonard de Vinci.

Champs-Élysées

  1. Champs-Élysées

Autre incontournable pour les débutants à Paris, l’avenue des Champs-Élysées s’étend en diagonale entre la place de la Concorde et la place de C. harles de Gaulle.

 

En tant que scène déjà gravée dans l’imaginaire de chacun, l’attrait des Champs-Élysées est simplement d’être là et de se faire photographier.  L’avenue est enrichie de boutiques de grandes marques de luxe, mais pour la plupart des gens, la vue sur l’Arc de Triomphe, la ligne d’arrivée du Tour de France et les souvenirs de défilés et d’événements d’une importance historique monumentale captiveront le cœur et l’imagination.

Parc Monceau

  1. Parc Monceau

Là-haut avec les plus beaux parcs de la ville, le parc Monceau est à l’anglaise, avec des allées sinueuses et des pelouses vallonnées au lieu d’un parterre géométrique à la française.

Le parc a été aménagé pour un cousin de Louis XVI, guillotiné sous le règne de la Terreur. Finalement, il finit entre les mains de la ville et devient le premier parc public créé par le baron Haussmann. Il y a cependant beaucoup d’aperçus d’une époque antérieure.

À l’entrée nord se trouve une rotonde de 1787 qui était autrefois une barrière de péage dans le cadre du mur des fermiers généraux. Et à l’intérieur, il y a une colonnade classique et une glacière en forme de pyramide construite pour le propriétaire d’origine.

La Défense

  1. La Défense

Le quartier d’affaires futuriste de la ville est situé sur l’autre rive de la Seine et a été conçu dans les années 1960 afin de garder l’architecture moderne hors du centre de Paris.

Vous êtes si proche que vous pouvez traverser le pont pendant une heure ou deux.

Et, du côté de l’avenue Charles de Gaulle, tout comme l’Arc de Triomphe est indéniable à l’est, à l’ouest, vous pourrez voir la Grande Arche, qui existe depuis 1989. C’est l’œuvre de l’architecte danois Johan Otto von Spreckelsen et est un cadre rectangulaire de 110 mètres de haut en béton armé mais revêtu de verre et de marbre italien de Carrare.

Musée Jacquemart-André

  1. Musée Jacquemart-André

Édouard André et son épouse Nélie Jacquemart étaient de prolifiques collectionneurs d’art au XIXe siècle. Financé par un héritage bancaire massif, le couple effectuait des voyages annuels en Italie et avait rapidement constitué l’une des plus riches collections d’art italien en France.

Et le tout logé dans leur somptueuse maison de maître construite sur commande en 1875 par l’architecte Henri Parent. Le musée italien à l’intérieur contient des peintures de Canaletto, Botticini, Donatello, Uccello et Botticini, mais vous pouvez également fouiller dans les magnifiques appartements d’État, les appartements privés et le jardin d’hiver du couple.

Commentez via Facebook