8 des albums les plus rares des Beatles jamais réalisés

0
34

Les Beatles sont des superstars parmi les superstars en matière de musique des années 60. Cela se traduit par des souvenirs incroyablement précieux pour lesquels une tonne de collectionneurs ardents paieront des dizaines de milliers de dollars. Les albums répertoriés ici sont les meilleurs des meilleurs, que ce soit en termes d’éditions collector ou de pressages rares ridiculement chers d’albums uniques.

  • Please Please Me

Année : 1963
Label : Parlophone
Prix ​​: 5 900 $ (4 250 £)
Vendu : s.o.
Please Please Me
Les disques stéréo n’ont été produits qu’en quantités limitées en 1963. La plupart des albums Please Please Me sortis au Royaume-Uni étaient en mono. Les quelques copies stéréo devaient être spécialement commandées si vous aviez le bon système de son et celles-ci sont maintenant incroyablement précieuses. Ils ont les rares étiquettes dorées et noires et valent environ 5 900 $.

Le saviez-vous?
Les crédits d’édition diffèrent en fait entre deux pressages de ce disque. Les morceaux « Please Please Me », « I Saw Her Standing There », « Misery, Do You Want to Know a Secret » et « There’s a Place » sont crédités à Dick James Mus. Co sur une version et Northern Songs sur l’autre.

Les Beatles
Année : 1968
Label: pomme
Prix ​​: 11 900 $
Vendu : s.o.
The Beatles
Le premier album des Beatles, ou simplement The Beatles, sera à nouveau sur cette liste sous d’autres formes. C’est l’album le plus collectionné du Royaume-Uni, sorti sur le propre label des Beatles, appelé Apple. Les 10 000 premiers albums sont très recherchés s’ils sont en parfait état et comprennent l’affiche, les impressions en quadrichromie et les pochettes intérieures noires.

De 1001 à 10 000, ils peuvent être achetés pour environ 1 000 $. Les numéros 11 à 1 000 coûtent environ 1 700 $. Les numéros 1 à 10 vont de 8 500 $ à 11 900 $. La toute première impression du premier pressage apparaîtra plus tard sur cette liste.

Le saviez-vous?
L’artiste pop britannique Richard Hamilton a conceptualisé la couverture d’un blanc pur avec le texte en relief qui dit « The Beatles ». Il l’a décrit comme la création de leur propre « édition limitée ». Nous dirions que cela a fonctionné.

  • Love Me Do

Année : 1962
Label : Parlophone
Prix ​​: 15 410 $
Vendu : 2017
Love Me Do
Le single « Love Me Do », produit sous Parlophone au Royaume-Uni et plus tard par Tollie aux États-Unis, s’est vendu 15 410 $ sur Discogs. Il s’agit en fait du single 7 pouces le plus cher jamais vendu sur le site.

Seuls 250 de ces disques ont été réalisés avec la célèbre faute d’orthographe du nom de Paul McCartney (« McArtney »). Cette liste de « Love Me Do » était proche d’être le disque le plus cher jamais vendu sur Discogs en général. Cependant, cet honneur revient à un disque 12 pouces de 2008 de Choose Your Weapon de Scaramanga Silk, qui s’est vendu en 2020 pour 41 095,89 $.

Le saviez-vous?
« Love Me Do » a été écrit quelques années avant que les Beatles ne l’enregistrent. Par conséquent, il est en fait antérieur à l’existence des Beatles eux-mêmes. Trois versions avec trois batteurs sont sorties au fil des ans.

  • Love Me Do/P.S. I Love You

Année : 1962
Label : Parlophone
Prix ​​: 17 000 $
Vendu : 2011
Love Me Do/P.S. I Love You
Ce single de démonstration a été le point de départ de la popularité des Beatles. Il y avait 250 exemplaires promotionnels de ce single Parlophone double face que le label a envoyé aux stations de radio et aux journalistes pour exciter les gens à propos de cette nouvelle chose appelée The Beatles. Les rares versions en étiquette blanche ont un gros « A » rouge sur le côté « Love Me Do » et un défaut d’orthographe sur le générique qui répertorie de manière déroutante « Lennon-McArtney ».

Le saviez-vous?
Ce disque est rare sous quelque forme que ce soit. Cependant, pour profiter pleinement de la valeur, vous devez en trouver un non seulement avec la faute d’orthographe, mais également avec la pochette Top Pop Special Rush Copy. Ce record est tellement convoité que l’enchère répertoriée ici, qui s’est vendue 17 000 $, a commencé à 99 pence. Le propriétaire n’a même pas pris la peine de mettre une réserve. Ils savaient ce qu’ils avaient.

  • Till There Was You

Année : 1963
Label : Parlophone
Prix ​​: 107 600 $ (77 500 £)
Vendu : 2016
Till There Was You
Un acétate de 10 pouces de Till There Was You s’est vendu 77 500 £ en 2016, ce qui équivaut à environ 107 600 $. Il n’était estimé qu’à 13 000 $, mais ce tout premier pressage appartenant à Brian Epstein (le claviériste de Gerry and the Pacemakers) avait clairement plus d’attrait que prévu.

Ce disque comportait l’écriture manuscrite d’Epstein sur les étiquettes, avec le titre mal orthographié, « Hullo Little Girl ». C’était avant que les Beatles ne dominent les ventes de disques dans le monde ; il était si tôt que le disque est crédité de « Paul McCartney & the Beatles ».

Le saviez-vous?
« Till There Was You » n’était pas vraiment une chanson originale des Beatles. C’était un single écrit comme un air de spectacle en 1950 par Meredith Wilson et enregistré par Wilson & his Orchestra et Eileen Wilson. À l’époque, cela s’appelait « Jusqu’à ce que je te rencontre ». Il a été présenté dans The Music Man, à la fois la pièce de 1957 et le film de 1962. Il est devenu un hit du top 40 pour Anita Bryant en 1959 avant d’être repris par les Beatles en 1963.

  • Yesterday and Today

Année : 1966
Label: Capitole
Prix ​​: 125 000 $
Vendu : 2016

Yesterday and Today
Hier et aujourd’hui est un disque précieux, avec de nombreux pressages rares se vendant jusqu’à 10 000 $. Cependant, celui dont nous parlons ici était une copie stéréo « premier état », scellée et en parfait état qui s’est vendue en 2016. Elle a rapporté 125 000 $ aux enchères.

 

La raison pour laquelle cette copie était précieuse est que la première couverture de cet album, qui a été publiée sous forme de promotion appelée le « premier état » en juin 1966, comportait la tristement célèbre couverture « boucher ». Il montrait le groupe en blouse de laboratoire tenant la tête de poupées couvertes de viande crue et de sang.

Ces couvertures ont produit une réponse si négative qu’elles ont été rappelées, 750 000 ayant été détruites. Les couvertures restantes étaient conservées par certains producteurs pour être vendues plus tard, comme celle-ci.

Le saviez-vous?
La couverture du boucher était censée être une sorte de déclaration, bien que tout le monde ne soit pas d’accord sur ce qu’elle disait. La plupart pensent que le groupe protestait contre la guerre du Vietnam. D’autres pensent qu’ils faisaient honte aux maisons de disques d’avoir modifié leurs albums. Quoi qu’il en soit, il était trop disponible pour le public et rapidement remplacé par la couverture désormais par défaut du mauvais debout autour d’un coffre d’expédition.

  • That’ll Be the Day/In Spite of All the Danger

Année : 1958
Label : PF Phillips
Prix : 170 000 $ et plus
Vendu : s.o.
That’ll Be the Day/In Spite of All the Danger
Ces deux chansons ont été enregistrées par McCartney, Lennon, Harrison, Lowe et Hanton. « That’ll Be the Day/In Spite of All the Danger » représente leur premier disque vendu dans le commerce. Vous avez remarqué que 1958 était avant la formation des Beatles – lorsque cela a été enregistré, ils s’appelaient The Quarrymen. Nous l’incluons parce que la même base de fans ferait une offre pour cela – ce sont les mêmes humains, après tout.

Cet acétate de 10 pouces n’est qu’un disque et ne sera probablement jamais vendu par McCartney ou sa famille, qui l’ont à la succession. Deux disques de reproduction en édition limitée existent, avec 25 exemplaires chacun. Ils ont été imprimés en 1981 et valent environ 20 000 $. L’original est évalué à plus de 170 000 $.

Le saviez-vous?
Pour enregistrer ces chansons historiques, les messieurs se sont rendus dans un petit studio d’enregistrement privé installé dans le salon d’une maison de Liverpool. Il leur a coûté 17 shillings et 6 pence pour faire ce disque, l’équivalent d’environ 1,46 $ en argent américain à l’époque (et 16 cents aujourd’hui !).

  • The White Album

Année : 1968
Label : Parlophone
Prix ​​: 790 000 $
Vendu : 2015
The White Album
L’album le plus rare des Beatles est le White Album. Plus précisément, l’album blanc qui s’est vendu en 2015 était la copie personnelle de Ringo Starr, la première jamais produite, de ce célèbre album. Cette vente aux enchères en direct de Julien a également vendu le kit de batterie Ludwig des Beatles pour quelques millions.

La vente immobilière de Starr et de sa femme Barbara Bach n’a jamais eu pour but de produire l’album des Beatles le plus cher jamais vendu. De la même manière, Starr et sa femme n’ont jamais voulu que l’album soit un objet mystique vierge avec les empreintes digitales du batteur dessus. Cependant, le pouvoir d’être le tout premier exemplaire imprimé de l’album, n ° 0000001, a brisé les attentes. Il s’est vendu 790 000 $.

Le saviez-vous?
L’album blanc avait une valeur de prix avant la vente aux enchères de 60 000 $ sur le haut de gamme. De toute évidence, l’évaluation a sous-estimé non seulement le pouvoir de l’attrait de Starr, mais également la mystique de posséder l’exemplaire n ° 1 de ce célèbre album.

Les plats à emporter
Les Beatles sont sans doute le groupe le plus célèbre et le plus collectionné. Leurs singles et albums ont établi des records même sans variations particulières en jeu. Lorsque les enchères se déroulent sur des albums uniques comme certains de ces pressages originaux ou des disques appartenant à un groupe, ils peuvent rapporter des centaines de milliers de dollars. Seuls les plus grands super fans en posséderont un.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here