Arrêter de fumer ? Nos conseils!

0
22

Comment gérer le stress pendant que vous arrêtez de fumer
Qu’est-ce qui déclenche chez vous l’envie de fumer ? Colère? Ennui? Fatigue? Joie? Vous pouvez associer tous ces sentiments au tabagisme, mais le stress et la colère peuvent être des déclencheurs du tabagisme.

Lorsque vous êtes stressé, l’envie de fumer peut être intense. Vous pourriez penser que vous avez besoin de cigarettes pour rester calme. En fait, fumer a tendance à créer plus de stress qu’il n’en dissipe.

Apprendre à gérer le stress sans cigarette est difficile lorsque vous arrêtez de fumer pour la première fois. Avec quelques outils et un peu de pratique, vous constaterez que c’est moins difficile que vous ne l’auriez imaginé.

Composants de la récupération de la dépendance à la nicotine
Le rétablissement de la dépendance à la nicotine comporte deux volets : le sevrage physique de la nicotine et la guérison de l’esprit du rituel associé au tabagisme.

Gérer le sevrage de la nicotine
Votre corps réagit physiquement au sevrage de la nicotine ainsi qu’aux milliers de produits chimiques présents dans la fumée de cigarette que vous inhalez.1 Cette phase de récupération crée son propre stress auquel vous devez être prêt à faire face.

Avoir conscience de la façon dont le stress s’intègre en tant que sous-produit du rétablissement précoce de la dépendance à la nicotine, ainsi que quelques outils pour faire face à l’inconfort, vous aidera à le gérer avec succès.

Relever les défis mentaux
Sur le plan émotionnel, le sevrage tabagique vous oblige à gérer la perte de cigarettes comme une béquille sur laquelle vous vous appuyez pour gérer vos sentiments. Les défis mentaux peuvent être l’un des aspects les plus difficiles du sevrage tabagique.

Gérer le stress lors de l’arrêt de la nicotine
Voici 10 conseils et stratégies pour vous aider à faire face au stress lorsque vous arrêtez de fumer.

Soyez patient avec vous-même et laissez votre rétablissement se dérouler comme bon vous semble. La libération de la dépendance à la nicotine se fait progressivement. Cela se produit lorsque vous effacez les anciennes associations et habitudes une par une, en les remplaçant par de nouveaux choix plus sains.

Avec le temps, vous découvrirez probablement que le stress est plus facile à gérer sans fumée qu’il ne l’a jamais été lorsque vous fumiez.

Que faire avant d’arrêter de fumer ?
Ne vous négligez pas
L’arrêt précoce est un moment où vous devez prendre des précautions supplémentaires pour vous assurer que tous vos besoins sont satisfaits. Voici quelques conseils simples pour vous aider à traverser plus confortablement le sevrage de la nicotine.2

Adoptez une alimentation bien équilibrée. Votre corps a besoin d’un carburant de bonne qualité car il évacue les toxines de votre système. Les cigarettes épuisent de nombreux nutriments et vitamines, vous voudrez donc commencer à les reconstituer avec une alimentation bien équilibrée.
Bois de l’eau. L’eau est une excellente aide pour arrêter de fumer. Il vous aide à vous désintoxiquer plus rapidement et peut très bien fonctionner comme un briseur de fringales. En vous hydratant, vous vous sentirez mieux dans l’ensemble.

Couper la caféine
Lorsque vous arrêtez de fumer, la quantité de café ou de cola contenant de la caféine que vous avez l’habitude de consommer peut commencer à vous rendre nerveux et anxieux.

Si vous avez du mal à dormir, essayez de réduire votre consommation de caféine, voire de la supprimer complètement.

Une fois le processus de sevrage terminé, vous pourrez probablement à nouveau boire du café, mais peut-être pas dans la même quantité qu’avant.

Prendre un bain chaud
Prendre un bain est un excellent moyen de se détendre et de se détendre. Allumez quelques bougies, utilisez des sels de bain parfumés et plongez.

Une étude a révélé que les personnes qui prenaient régulièrement des bains avaient une meilleure santé mentale et physique par rapport aux personnes qui ne prenaient pas de bain.3

Se baigner dans de l’eau tiède peut améliorer la fatigue et l’irritabilité, qui sont tous deux des symptômes du sevrage de la nicotine, et favoriser un sentiment général de bien-être.

Si vous n’avez pas de bain, entrer dans un bain à remous ou même un sauna peut aider à créer les mêmes effets de relaxation.

Obtenir un massage
Notre corps a tendance à retenir la tension que nous ressentons dans nos muscles, donc un bon massage vaut son pesant d’or comme moyen de soulager le stress.

Demandez à votre partenaire ou à une autre paire de mains disposée de vous aider à éliminer le stress de vos muscles. Un massage complet du corps est excellent, mais même 10 ou 15 minutes passées sur votre cou, vos épaules, votre visage et votre cuir chevelu peuvent faire des merveilles. Vous pouvez également essayer un outil d’auto-massage comme un pistolet de massage ou même un oreiller de massage.

Au lieu d’un massage, vous pouvez essayer d’utiliser un rouleau en mousse sur vos muscles, ce qui a des effets similaires.4 Le roulement en mousse peut aider à faire circuler le sang dans votre corps et améliorer la flexibilité, tout en relâchant la tension musculaire. Étirer vos muscles pendant quelques minutes chaque jour peut également aider à relâcher cette tension.

Mettez vos chaussures de marche
Une courte marche tous les jours, même pour seulement 15 minutes, vous aidera à gérer le stress lorsque vous vous retirez de la nicotine. La marche réduit la nervosité et améliore la circulation.

Visualiser
Fermez les yeux et créez un endroit dans votre esprit où vous pouvez vous rendre lorsque vous avez besoin de ralentir et de vous détendre.

Il peut s’agir d’un lieu réel ou imaginaire, faites-en simplement le vôtre. Utilisez le même endroit à chaque fois pour qu’il devienne familier et confortable. Au fur et à mesure que vous vous installez, commencez à suivre votre respiration.

Ralentissez progressivement votre respiration en inspirant et en expirant profondément pendant 3 à 5 minutes.

Comment utiliser la visualisation pour se détendre et gérer le stress

Commentez via Facebook