Comment arrêter sa dépendance aux jeux vidéo ?

0
187

D’après les statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), près de 4 % des joueurs souffriraient d’un problème d’addiction aux jeux vidéo. Si ce trouble est souvent associé aux adolescents fermés sur eux-mêmes, il peut pourtant toucher homme et femme de tout âge. Ses conséquences sont néfastes sur la vie personnelle et sociale, ainsi que sur la santé mentale et physique de la personne assujettie. Alors comment se détacher de cette dépendance ? Tour d’horizon.

Comment reconnaître une addiction aux jeux vidéo ?

L’addiction aux jeux vidéo se traduit en premier lieu par une perte de contrôle sur le jeu. Autrement dit, le sujet n’a plus le total libre arbitre sur son activité et y consacre plus de temps qu’il ne l’aurait voulu. Petit à petit, le jeu devient alors sa seule source de plaisir et l’oblige à se refermer à tout autre centre d’intérêts. Celui-ci aura la priorité sur toutes ses autres activités quotidiennes, entraînant la baisse des performances scolaires ou professionnelles, les troubles d’alimentation, le manque de sommeil, la désocialisation… Des troubles psychologiques et physiologiques peuvent également survenir, entre autres la dépression, l’anxiété, l’agressivité, etc. Malgré les conséquences périlleuses auxquelles le joueur doit faire face, celui-ci ne pourra cependant s’empêcher de jouer. Ces symptômes doivent se manifester pendant au moins 12 mois pour diagnostiquer une addiction aux jeux vidéo.

Comment soigner son problème d’addiction aux jeux vidéo ?

Combattre sa dépendance aux jeux vidéo nécessite de la persévérance, de la volonté et du courage. Le sevrage pourrait être difficile mais pas impossible. Voici quelques conseils.

 

Prendre conscience de son addiction

Il est important que la victime de l’addiction accepte son problème face aux jeux vidéo, afin de pouvoir entreprendre les actions nécessaires pour le combattre. En ayant conscience du trouble, elle pourra alors demander de l’aide à ses proches, qui doivent avant tout lui montrer de l’intérêt et l’encourager. Les échanges permettront de trouver des solutions ensemble.

Entreprendre les bonnes actions

Cette prise de conscience n’est toutefois pas évidente et souvent. Dans ce cas, il faut surtout éviter de culpabiliser la victime, au risque de la pousser davantage à se réfugier derrière son écran. Il est plutôt conseillé d’aborder ouvertement le sujet avec lui et essayer de comprendre son univers. En saisissant ce qui lui procure autant de plaisir à jouer excessivement, il est possible de trouver des alternatives pour le combler.

Réduire le temps de jeu

Il peut s’avérer difficile de se détacher immédiatement de son addiction aux jeux vidéo, malgré la prise de conscience du trouble. Il faudra s’accorder du temps avant de pouvoir complètement s’en désaccoutumer. Néanmoins, il convient de réduire progressivement le temps consacré à jouer. On peut par exemple fixer un temps limite à respecter.

Diversifier ses activités

Profitez du reste de temps libre pour s’adonner à d’autres activités comme la lecture, la musique, le sport… On peut également s’en servir pour se rouvrir à son cercle social et s’amuser avec sa famille ou ses amis. Moins le joueur passera du temps devant sa console, plus il aura une meilleure hygiène de vie. Entre autres, il pourra faire attention à son sommeil et son alimentation.

Consulter un spécialiste

Le joueur addict peut se tourner vers un professionnel pour se faire aider. Il existe des psychologues spécialisés qui pourront leur apporter des soutiens et des solutions sur-mesure à leur problème. NOSTRESS regroupe notamment des addictologues experts en cyberdépendance. Maîtrisant parfaitement le sujet, ils pourront dépister les facteurs de risque, les troubles résultants et proposer le programme adapté pour le sevrage.

Commentez via Facebook