Comment s’affranchir d’une dépendance au shopping ?

0
139

Selon des statistiques récentes, près de 7 % de la population européenne souffrirait d’oniomanie ou du trouble de l’achat compulsif. Ce problème affecterait généralement les jeunes étudiants pour des causes encore complexes. Il se traduit par une perte de contrôle sur le shopping, entraînant divers problèmes sur le plan physiologique, financier et social de la personne souffrante de l’addiction. Celle-ci est notamment reconnue comme un trouble obsessionnel compulsif et nécessite un traitement pour s’en libérer.

Comment détecter un trouble de l’achat compulsif ?

Chez certaines personnes, le shopping tourne en une véritable obsession. Faire des achats leur procure une sensation d’euphorie, qui leur pousse à débourser encore et encore pour des articles de vente. Le plus souvent, ces derniers restent étiquetés et bien rangés, car ils s’avèrent complètement inutiles. Seulement pour ces personnes, le fait d’acheter devient plus important que les produits eux-mêmes. Et le plaisir qu’elles ressentent au moment de l’achat les pousse à augmenter davantage la fréquence de leur séance de shopping. Plus tard, le désir de faire des achats devient incontrôlable et cette obsession engendre souvent des problèmes financiers, des endettements, des factures impayées… Il en résulte des sentiments de culpabilité, de l’anxiété, de la dépression et d’autres éventuels troubles psychiques.

Comment soigner un problème d’addiction au shopping ?

Le trouble de l’achat compulsif peut avoir des conséquences néfastes sur la vie économique et sociale, ainsi que sur la santé de la personne assujettie. À l’instar des sevrages des autres drogues dures, s’en débarrasser peut cependant être difficile, mais pas impossible. Voici nos conseils :

Prendre conscience du problème

Certaines personnes n’arrivent pas à réaliser leur problème d’addiction au shopping. Il est pourtant indispensable de reconnaître l’existence du problème et d’accepter d’entreprendre des actions pour y solutionner.

Comprendre les facteurs du trouble

Il convient d’identifier les véritables raisons, qui poussent à faire des achats de manière obsessionnelle. Il se peut par exemple que la victime recherche à combler des désirs, à assurer son bien-être, à sortir sa colère… En comprenant les réels facteurs qui déclenchent l’addiction, il sera possible de trouver d’autres solutions pour y remédier.

Apprendre à gérer ses dépenses

Maîtriser son budget et ses dépenses évitera de perdre le contrôle à l’achat et de gaspiller de l’argent pour des futilités. Avant de faire les courses, il est alors conseillé d’établir un budget et de faire une liste de ce dont on a réellement besoin.

Rejoindre un groupe de soutien

S’ouvrir à d’autres personnes, parler de son problème et échanger dans un groupe peut réellement aider une personne dépendante d’une addiction. Grâce aux encouragements et au soutien dans e groupe, cette initiative peut éviter les troubles psychiques grave comme la dépression ou la mauvaise estime de soi.

Consulter un expert

Un professionnel spécialisé en addiction au shopping peut proposer les meilleures solutions pour venir à bout de sa dépendance rapidement. Expert du domaine, il pourra prescrire une thérapie ou un traitement sur-mesure, adapté à chaque profil. N’hésitez pas à faire appel à un spécialiste sur nostress pour vous aider.

Commentez via Facebook