Conseils d’experts en physiothérapie en cours d’exécution !

0
849

Conseils d’experts en physiothérapie en cours d’exécution !

Êtes-vous un coureur ? Dans le cas où vous l’êtes, il est essentiel que vous compreniez ce dont votre corps a besoin pour parcourir des kilomètres supplémentaires. Il ne s’agit pas seulement de courir, c’est tout sur la façon dont vous pouvez vous pousser jusqu’à la fin de la ligne d’arrivée ou de votre cible.

Conseils génériques pour les debutants

Le plus important: optez pour des chaussures de course spécialisées facilement disponibles sur le marché à un prix abordable. Il est conseillé d’acheter une chaussure de taille supérieure.

Pour les femmes: c’est un plus pour un bon soutien-gorge de sport. Il est également destiné aux femmes à la poitrine plate. Cela évitera toute sorte d’inconfort tel que l’affaissement des seins ou même la douleur et l’inconfort.

Rappelez-vous que la course excessive affecte le ligament de Cooper qui soutient les seins.

Si vous êtes un homme, optez pour des sous-vêtements serrés mais confortables. Cela réduira l’abrasion.

Gardez une surveillance étroite: dans la phase initiale, vous ne devez exécuter que des kilomètres confortables. Équipez-vous d’une tenue sportive confortable et ajustée afin que vous puissiez respirer et que votre sueur soit fouettée.

Surveillez votre rythme: courir est différent du vélo ou de la natation. Même si vous avez maîtrisé d’autres sports, allez-y lentement. Une augmentation progressive est toujours souhaitable. Besoin d’un engagement: Suivez vos progrès. Courez au moins trois fois par semaine.

Conseils Physio Spécifiques

Courir et se reposer : Le repos est tout aussi important. Lorsque vous courez, votre corps a besoin de temps pour réparer. Cela signifie que le corps a besoin d’un équilibre entre l’usure des tissus et la fortification des tissus.

Connaissez-vous vos blessures Cause: Vous devez identifier la cause de votre blessure afin que vous y parveniez. De nombreux sites Web peuvent vous aider.

Que dit ton corps? Au départ, il est normal que votre corps souffre à quelques endroits. Utilisez une formule simple de RIZ (repos, glace, compresse et élève). Cependant, si elle persiste, consultez un physiothérapeute.

Renforcer: Vous devez identifier vos faiblesses afin que vous les travailliez pour vous renforcer. Les muscles des mollets, les fessiers et les quads sont fréquemment touchés. Les muscles durs absorbent l’effet plus efficacement.

Stable: Vous devez contrôler vos mouvements. Un mauvais contrôle entraîne un effet négatif sur la course. Vous pouvez le vérifier en évaluant l’équilibre de votre jambe unique et votre trempe au genou. Vérifiez si votre corps est équilibré.

Étirez votre corps: Cela vous aide à vous débarrasser de la contraction musculaire ou de la raideur articulaire.

S’adapter: Écoutez votre corps et adoptez la méthode de course qui vous permet de courir sans douleur.