24 C
France
mardi, novembre 29, 2022

s'abonner

Election présidentielle en Autriche : l’écologiste sortant Alexander Van der Bellen en passe d’être réélu

Le président autrichien Alexander Van der Bellen a obtenu dimanche un deuxième mandat de six ans en remportant une nette majorité des voix et en évitant un second tour, selon les projections.

Le Parti de la liberté d’extrême droite a été le seul au Parlement à présenter un candidat contre Van der Bellen, qui a remporté une course beaucoup plus serrée contre un adversaire du Parti de la liberté en 2016.

« Une majorité est facile à dire, mais une majorité absolue signifie plus de votes que tous les autres combinés, et il faut prendre cela très au sérieux », a déclaré Van der Bellen à la chaîne de télévision nationale ORF. « Je n’étais pas du tout sûr que cela arriverait, mais c’est arrivé, et j’en suis très heureux. »

Avec 95% des votes comptés, une projection du sondeur SORA a mis Van der Bellen en train de gagner 56,1% avec une marge d’erreur de 1,1 point de pourcentage. Son rival le plus proche était Walter Rosenkranz du Parti de la liberté à 17,9 %.

Le président autrichien a un rôle largement cérémoniel, mais le titulaire du poste a également des pouvoirs étendus pendant les périodes de supervision de la transition et des turbulences. Le président est le commandant en chef de l’armée et peut limoger tout le gouvernement ou le chancelier.

Environ 6,4 millions de personnes avaient le droit de voter sur une population de neuf millions.

Van der Bellen, 78 ans, bénéficie du soutien explicite ou implicite des principaux partis autrichiens, à l’exception du Parti de la liberté.

« Alexander Van der Bellen a vraiment réussi à s’assurer au premier tour qu’il sera le prochain président », a déclaré Rosenkranz. « Je le félicite pour cela. »

Le punk rocker Dominik Wlazny, 35 ans, fondateur du Beer Party, nommé pour sa défense de la boisson populaire, était également candidat à la présidence.

Les votes comptés dimanche n’incluaient pas les bulletins de vote par correspondance, qui seront comptés lundi, mais les projections concernent le résultat dans son ensemble. Ces projections se sont avérées très fiables dans le passé.

 

Chef d’État le plus âgé

Van der Bellen, que les partisans appellent affectueusement «le professeur», a fait face à un combat étonnamment difficile en 2016, ne remportant la course que lors d’un second tour contre un politicien du Parti de la liberté.

 

Cependant, les notes du Parti de la liberté ont chuté depuis 2019 après qu’un scandale de corruption a fait tomber le gouvernement dont il faisait partie et a finalement conduit à la démission du chancelier de l’époque, Sebastian Kurz, en 2021.

Van der Bellen sera le plus ancien chef d’État autrichien à avoir prêté serment.

Van der Bellen – également connu sous le nom de « Sascha », un surnom qui rappelle ses racines russes – est né pendant la Seconde Guerre mondiale à Vienne d’un père russe aristocratique et d’une mère estonienne qui ont fui le stalinisme.

Il a étudié l’économie à l’Université d’Innsbruck et a terminé son doctorat en 1970 avant de devenir doyen d’économie à l’Université de Vienne.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

96,645FansJ'aime
0SuiveursSuivre
- Advertisement -

Latest Articles