H5N1 : une fillette cambodgienne décède dans un cas rare de grippe aviaire

0
136
Nostress Media Ltd

Une fillette de 11 ans au Cambodge est décédée du premier cas humain connu de grippe aviaire dans le pays en neuf ans, ont confirmé les autorités sanitaires.

La jeune fille de la province rurale de Prey Veng a été diagnostiquée mercredi avec le virus H5N1.

Nostress Media Ltd

Elle était tombée malade une semaine plus tôt avec une forte fièvre, de la toux et des maux de gorge.

Le ministère cambodgien de la Santé a déclaré que son père avait également été testé positif et que 11 autres avaient été testés.

Jeudi, le ministre de la Santé Mam Bunheng a déclaré qu’il s’agissait de la première infection humaine connue de la souche H5N1 au Cambodge depuis 2014.

La jeune fille avait été emmenée de son village à l’hôpital pour enfants de la capitale Phnom Penh – mais est décédée peu de temps après son diagnostic.

Les autorités ont collecté des échantillons de plusieurs oiseaux morts près du village de la jeune fille. Les responsables de la santé ont également mis en garde les habitants contre le fait de toucher des oiseaux morts ou malades.

Le Cambodge a enregistré pour la dernière fois un cas de grippe aviaire en 2014. Au cours de la décennie précédente, il avait enregistré 56 cas humains d’infection par le H5N1, dont 37 mortels.

Les cas humains de grippe aviaire sont rares, car les humains n’ont pas les récepteurs dans la gorge, le nez et les voies respiratoires supérieures qui sont sensibles à la souche virale actuelle. Les personnes qui travaillent avec des volailles infectées courent un risque plus élevé d’être infectées.

L’OMS a enregistré huit cas d’infections humaines par le H5N1 depuis 2021, notamment en Chine, en Inde, en Espagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Une nouvelle souche hautement contagieuse du virus infecte les oiseaux du monde entier.

La récente épidémie de grippe aviaire fait le tour du monde depuis octobre 2021.

L’Organisation mondiale de la santé animale a déclaré à la BBC plus tôt ce mois-ci qu’elle avait enregistré près de 42 millions de cas individuels chez des oiseaux domestiques et sauvages.

Près de 15 millions d’oiseaux domestiques, y compris des volailles, sont morts de la maladie et plus de 193 millions d’autres ont été abattus.

La souche avait également infecté des mammifères, tels que des visons et des loutres. L’Organisation mondiale de la santé a déclaré plus tôt ce mois-ci que le virus « devrait être surveillé de près » pour voir s’il mute en une forme qui peut se propager parmi les humains.

 

Source:

  • https://www.bbc.com/
  • https://unsplash.com/
Nostress Media Ltd