28 C
France
mercredi, décembre 7, 2022

s'abonner

L’alpiniste Hilaree Nelson retrouvée morte sur les pentes du mont Manaslu, dans l’Himalaya

La montagne aura été presque toute sa vie, et le lieu de sa mort. Le corps de l’alpiniste américaine Hilaree Neslon a été découvert mercredi 28 septembre dans l’Himalaya, deux jours après sa disparition sur les pentes du mont Manaslu, au Népal. « L’équipe de recherche qui est partie ce matin en hélicoptère a repéré son corps et le ramène », a déclaré Jiban Ghimire, membre de Shangri-La Nepal Trek, qui a organisé l’expédition, mercredi 28 septembre. M. Ghimire a déclaré que le corps avait été ramené au camp de base et serait transporté par avion à Katmandou.

Hilaree Nelson, 49 ans, a entamé la descente à skis de cette montagne himalayenne après avoir réussi lundi à gravir avec son compagnon, Jim Morrison, la montagne du Manaslu de 8 163 mètres, qui fait de cette montagne la huitième plus haute du monde. . « Elle a eu un accident lundi en descendant, peu après son ascension », a déclaré Jiban Ghimire. Le même jour, une avalanche a frappé le Manaslu, tuant un alpiniste népalais et blessant une dizaine de personnes, selon le département gouvernemental du tourisme.

« Jim et d’autres personnes ont fait une recherche aérienne pour la retrouver. Il est difficile d’atterrir ou de décoller dans la zone », a d’abord déclaré l’organisateur alors que les recherches reprenaient mercredi. La veille, les secours étaient revenus bredouilles, alors que lundi les hélicoptères n’avaient pas pu décoller.

Conditions dangereuses
Dans un post sur Instagram la semaine dernière, l’alpiniste a déclaré que l’ascension avait été particulièrement difficile en raison de la « pluie incessante » et des conditions dangereuses. Le jour même de sa disparition, une avalanche s’est produite entre les camps 3 et 4 du Manaslu, tuant un alpiniste népalais et blessant une dizaine de personnes, selon le ministère népalais du tourisme.

La carrière d’Hilaree Nelson, décrite par son sponsor The North Face comme « la skieuse-alpiniste la plus prolifique de sa génération », s’étend sur deux décennies. En 2012, elle a été la première femme à atteindre le sommet de l’Everest, la plus haute montagne du monde, et le sommet voisin du Lhotse en vingt-quatre heures. En 2018, elle revient au Lhotse et réalise la première descente à ski de cette montagne, ce qui lui vaut le prix National Geographic de l’aventurière de l’année.

Related Articles

Stay Connected

96,645FansJ'aime
0SuiveursSuivre
- Advertisement -

Latest Articles