Le financement de l’accord Twitter d’Elon Musk suspendu en raison de menaces: rapport

0
47

L’offre d’achat d’Elon Musk sur Twitter a été suspendue en raison de préoccupations concernant sa capacité à organiser un nouveau financement qui limiterait sa contribution en espèces à l’acquisition de 44 milliards de dollars au milieu de ses menaces de renoncer à l’accord, selon les médias.

Le PDG de SpaceX et de Tesla a menacé de se retirer de l’accord en raison du prétendu refus de Twitter de lui fournir des informations sur les robots spammeurs et les faux comptes sur la plate-forme de médias sociaux.

Dans une lettre adressée à Twitter lundi, les avocats de Musk ont ​​écrit qu’ils avaient demandé à plusieurs reprises ces informations depuis le 9 mai, environ un mois après son offre d’achat de la société, afin qu’il puisse évaluer combien de comptes parmi les 229 millions de la société sont faux.

Musk est depuis longtemps obsédé par le problème des bots de Twitter en tant que reflet de la véritable valeur de la plate-forme. Il compte plus de 97 millions de followers.

Twitter a déclaré lundi dans un communiqué qu’il partageait en coopération des informations avec Musk « conformément aux termes de l’accord de fusion » et a noté que l’accord était dans « le meilleur intérêt de tous les actionnaires ».

« Nous avons l’intention de conclure la transaction et d’appliquer l’accord de fusion au prix et aux conditions convenus », a-t-il ajouté.

Musk est tenu de payer 33,5 milliards de dollars pour financer l’accord, a rapporté Reuters. Il a été en pourparlers pour organiser un financement par actions privilégiées de 2 à 3 milliards de dollars auprès d’un groupe de sociétés de capital-investissement pour financer l’achat de Twitter.

Une source a déclaré au média que ces discussions étaient suspendues jusqu’à ce qu’il y ait plus de clarté sur l’avenir de l’achat.

Un porte-parole de Twitter a déclaré à Fox Business que la société n’avait fait aucun commentaire. Fox Business a également contacté Apollo Global Management, la société du groupe de sociétés de capitaux impliquées dans le financement de l’accord.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here