26 C
France
lundi, septembre 26, 2022

s'abonner

Les pays d’Afrique centrale conviennent de construire un réseau d’oléoducs pour stimuler l’approvisionnement énergétique

Les ministres centrafricains de l’énergie ont annoncé vendredi un plan visant à stimuler l’approvisionnement énergétique dans la région après la signature d’un accord pour la construction d’un réseau d’oléoducs et de gazoducs.

La Guinée équatoriale, le Cameroun, le Gabon, le Tchad, l’Angola, le Congo et la République du Congo ont signé l’accord lors du Forum des affaires d’Afrique centrale qui s’est conclu à Douala, au Cameroun.

Le ministre équato-guinéen des Mines et des Hydrocarbures, Gabriel Mbaga Obiang Lima, a déclaré que les pays se sont engagés à augmenter la production d’énergie dans la région.

L’accord pour « la construction de trois gazoducs mesurant environ 6 500 kilomètres » (4 000 miles) vise à « assurer la survie de toute la région dans le secteur de l’énergie », a-t-il déclaré.

Au moins trois raffineries et centrales électriques alimentées au gaz reliant 11 pays seront également construites dans le cadre de l’accord

L’objectif est d’éradiquer la pauvreté énergétique d’ici 2030, de créer la sécurité énergétique pour l’avenir et de créer un marché de l’énergie dans la sous-région africaine, a déclaré Lima.

Alors que la plupart des pays qui ont signé l’accord manquent de capacités de raffinage suffisantes, Lima a déclaré que les institutions financières régionales étaient prêtes à financer les projets.

Les réserves de pétrole en Afrique centrale sont estimées à 31,3 milliards de barils. Sur les 10 premières réserves de pétrole en Afrique, cinq se trouvent dans la région : le Gabon, la République du Congo, la Guinée équatoriale, le Tchad et l’Angola.

Le forum a déclaré qu’il était nécessaire d’investir dans les infrastructures énergétiques lourdes pour des avantages communs en mettant en commun les ressources et en se tournant vers les investissements directs étrangers sud-sud.

Le secrétaire général Omar Farouk Ibrahim de l’APPO, l’organisation des pays africains producteurs de pétrole, a exprimé en juin son soutien au projet de construction des oléoducs.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

96,645FansJ'aime
0SuiveursSuivre
- Advertisement -

Latest Articles