Quels sont les bienfaits du pamplemousse ?

0
381

Rafraîchissant et acidulé, le pamplemousse est un agrume à la chair rose qui possède de nombreux atouts nutritionnels. Peu calorique, riche en fibres, minéraux et antioxydants, il peut être consommé de multiples façons. PasseportSanté vous dévoile ses nombreux atouts.

red and orange grapefruits

Nostress Media Ltd

 Le pamplemousse est une source de vitamine C

Le pamplemousse contient autant de vitamine C que l’orange, mais il possède un avantage de taille : il est deux fois moins sucré ! Précieuse pour l’organisme, la vitamine C permet notamment de stimuler le système immunitaire, d’augmenter la résistance au stress, de favoriser l’absorption du fer mais aussi de lutter contre les maladies cardiovasculaires. Elle joue également un rôle non négligeable dans la prévention du cancer et de la dégénérescence maculaire.

 Le pamplemousse est dépuratif

Doté de puissantes vertus dépuratives, le pamplemousse aide à purifier l’organisme en stimulant la digestion, en favorisant l’élimination des toxines et autres déchets accumulés dans le foie. Le pamplemousse est donc un allié minceur à consommer régulièrement dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée.

 Le pamplemousse réduit le risque de maladies cardiovasculaires

De nombreuses études ont démontré qu’une consommation régulière de pamplemousse contribuait à diminuer la pression artérielle systolique. Il permet également de diminuer le taux de mauvais cholestérol dans le sang.

 Le pamplemousse est riche en fibres

Un pamplemousse apporte 2g de fibres par jour, sachant qu’il faudrait en consommer entre 25 et 30g par jour pour être en bonne santé. Sa forte teneur en fibres et en eau en fait un agrume peu calorique, idéal dans un objectif de perte de poids.

 Le pamplemousse prévient l’apparition du diabète

La consommation régulière de pamplemousse permet de réduire le risque de developer un diabète de type 2. En effet, plusieurs études ont démontré son rôle sans la régulation de la glycémie.

citrus fruit

 Médicaments et pamplemousse : quelles sont les contre-indications ?

Associé à certains médicaments, le pamplemousse peut se révéler dangereux.  En effet, la naringine qu’il contient a la capacité d’augmenter ou de diminuer l’action de certains médicaments. Et la liste est longue ! C’est le cas notamment des médicaments administrés en cas de cancer du sein, de problèmes cardiovasculaires, d’hypertension artérielle, de cholestérol ou encore de médicaments anti-rejet prescrits à la suite d’une greffe d’organe. Si vous avez l’habitude de consommer régulièrement du pamplemousse, il est conseillé d’espacer les prises d’au moins trois jours, c’est le temps nécessaire pour qu’il soit éliminé par l’organisme. Dans tous les cas, il est préférable de demander conseil à son médecin ou à son pharmacien pour ne prendre aucun risque.

Nostress Media Ltd